Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17 articles avec voyages et week-ends

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Coucou tout le monde!

Suite et fin de notre week-end en Haute-Loire et en Ardèche! Vous pouvez retrouver la première partie de cette belle escapade en cliquant ici

Le dimanche 26 mars dernier, donc, après avoir pris congé d'Alice et Florent, les gérants de la chambre d'hôtes L'Arbrassous, nous avons mis le cap sur le sud de l'Ardèche, et plus précisément sur la commune de Vallon-Pont-d'Arc. En effet, on voulait absolument voir le fameux Pont d'Arc, un pont naturel creusé dans la roche par la rivière l'Ardèche.

Mais sur le chemin, nous avons fait deux arrêts dans de sublimes villages médiévaux. Le premier étant Vogüé...

Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...

Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...

Vogüé est un village d'environ 1000 habitants classé aux "Plus Beaux Villages de France" ET aux "Villages de Caractère". Un double classement qu'il mérite amplement parce qu'il est tout simplement sublime et pittoresque avec ses petites ruelles étroites et pavées, bordées de maisons en vieilles pierres...

Ce village est doté d'un très beau château fort médiéval dont le début de la construction remonte au 12ème siècle. En parfait état, il appartient encore de nos jours à la famille de Vogüé, famille de la noblesse française. Néanmoins, même s'il est propriété privée, il se visite du mois d'avril jusqu'en novembre. Donc, vous l'aurez compris, on n'aura pas pu le visiter puisque nous sommes venus un peu trop tôt (à quelques jours près). C'est dommage car j'aurais bien voulu voir l'intérieur de ce beau château. Mais bon, cela ne nous a pas empêchés de nous promener dans le village. Voici quelques photos (vous pouvez voir le château sur les deux premières)...

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Ensuite, nous avons repris la route et, après quelques kilomètres, nous nous sommes arrêtés à Labeaume, autre village médiéval d'environ 600 habitants classé aux "Villages de Caractère" en Ardèche. Encore une fois, juste magnifique! Voyez les photos...

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Après s'être promenés dans ce beau village médiéval, nous avons repris la route vers le sud et avons longé les Gorges de la Loire, voyez à quel point c'était beau...

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Et enfin, on est arrivés au fameux Pont d'Arc, pont naturel en Ardèche. Il est long de 60 mètres pour une hauteur de 54 mètres, et chevauche la rivière Ardèche. Il est surnommé la "porte d'entrée naturelle" des gorges de l'Ardèche. J'ai vraiment été impressionnée par cette grande arche taillée dans la pierre suite à une érosion qui a duré des centaines d'années... Vraiment impressionnant!

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Et enfin, après ça, nous sommes repartis en direction de chez nous, dans la Loire. J'avoue que ça a été un merveilleux week-end, j'ai découvert pleins d'endroits superbes que je ne connaissais pas. Chaque année, on se fait un "week-end Smartbox" (c'est devenu un peu une tradition dans notre couple) avec une nuit en chambre d'hôtes et c'est toujours l'occasion de découvrir de nouvelles choses, et pas si loin que ça de chez nous! Je me rends compte qu'on vit vraiment dans un beau pays, avec tellement de choses à voir et à visiter. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que nous sommes le premier pays touristique du monde! Vive la France, soyons fiers de notre si merveilleux patrimoine!

Sur ce, je vous laisse. Je pense très bientôt publier un article sur Le Puy-en-Velay. Et après ça, silence radio jusqu'en janvier (2018), je pense.

A bientôt!!!

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Hello tout le monde!

Je fais aujourd'hui une petite entorse à ma décision de prendre une "année sabbatique bloguesque" pour vous parler d'un super week-end qu'on a passé, mon chéri et moi, en Haute-Loire et en Ardèche il y a quelques jours.

Mais d'abord, juste pour vous redire que je n'ai pas abandonné ce blog, très loin de là! Je profite de cette pause pour réécrire et remettre en page certains anciens articles. J'ai aussi rédigé quelques articles qui sont programmés pour dans quelques mois. Et je suis en train de finaliser ma réflexion sur la nouvelle ligne éditoriale que je veux donner à ce blog. Je vous rassure, ça ne va pas être de grands changements, mais il y aura tout de même quelques modifications. Je ne vous en dis pas plus, vous découvrirez tout ça dans quelques mois...

Bref! En octobre dernier, j'avais offert une Smartbox à mon chéri pour son anniversaire (pour changer, n'est-ce pas! C'est en effet ce que je lui offre à chacun de ses anniversaires depuis qu'on est ensemble, mais il aime ça, alors ça va). Cette box incluait une nuit en chambre d'hôtes avec le dîner et le petit-déjeuner. Notre choix s'était porté sur L'Arbrassous, situé à Usclades-et-Rieutord, en Ardèche. On avait été séduits par les photos de ce gîte figurant dans le catalogue de la box, une bâtisse ancienne faite de vieilles pierres. De plus, les commentaires absolument dithyrambiques sur Trip Advisor avaient fini de nous convaincre. On avait réservé début décembre 2016 pour la nuit du 25 au 26 mars de cette année (2017, donc).

Le samedi matin, le 25 donc, Julien et moi avons mis les voiles pour Le Puy-en-Velay, en Haute-Loire. Un début de séjour qui n'a pas commencé sous les meilleurs auspices puisque, lorsque nous sommes arrivés au Puy après un peu plus d'une heure de route, il pleuvait abondamment. On s'est garés sur la place du Breuil et avons attendu environ une demie-heure dans la voiture, le temps qu'il y ait une petite accalmie. On s'est ensuite un peu promenés dans le secteur de la place du Plot et de la rue Panessac. J'avais laissé mon appareil photos dans la voiture car difficile de jongler entre un parapluie et un gros Réflex! Nous nous sommes arrêtés dans une pizzéria et après avoir mangé, avons visité la cathédrale Notre-Dame de l'Annonciation et sommes montés voir la statue Notre-Dame de France au sommet du Rocher Corneille.

Conclusion de cette visite au Puy-en-Velay? Et bien, j'ai A-DO-RE!!! Je ne connaissais pas vraiment ce coin de la France, et j'ai été absolument séduite. Déjà par la cité des Ponots (habitants du Puy) en elle-même que je trouve charmante avec ses ruelles un peu moyenâgeuses et pittoresques. Et la cathédrale, OMG! Je ne pensais pas qu'elle serait aussi magnifique à l'intérieur, j'étais littéralement sans voix! Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point j'étais FRUSTREE de ne pas pouvoir prendre de photos, tellement j'étais émerveillée par le charme ancien de cette ville et de ses monuments! Du coup, mon chéri et moi avons décidé d'y retourner très vite, aux beaux jours, pour prendre pleins de belles photos et en profiter pour visiter d'autres choses dans le coin. Je crois que je suis officiellement en train de tomber amoureuse de la Haute-Loire! Donc, je publierai bientôt un article entièrement consacré à la ville du Puy-en-Velay et à ses environs, stay tuned!

Quoi qu'il en soit, après notre visite du Puy, nous nous sommes mis en route pour notre chambre d'hôtes qui se trouvait à environ une heure de là. Mais sur le chemin, Julien a brusquement décidé de s'arrêter dans une petite ville de Haute-Loire, Le Monastier-sur-Gazeille, pour y visiter le Musée de l'Ecole. J'avoue que je n'étais pas très motivée au départ, mais il a insisté et en fin de compte, il a bien fait car j'ai beaucoup aimé...

Arrivée au Musée de l'Ecole à Le Monastier-sur-Gazeille en Haute-Loire...
Arrivée au Musée de l'Ecole à Le Monastier-sur-Gazeille en Haute-Loire...
Arrivée au Musée de l'Ecole à Le Monastier-sur-Gazeille en Haute-Loire...
Arrivée au Musée de l'Ecole à Le Monastier-sur-Gazeille en Haute-Loire...

Arrivée au Musée de l'Ecole à Le Monastier-sur-Gazeille en Haute-Loire...

Le Musée de la Vieille Ecole du Monastier-sur-Gazeille est une grande bâtisse de 400 m2, et qui a pour vocation de nous faire plonger dans l'univers de l'école d'autrefois, 50-60 ans en arrière. Les gérants de ce musée, René et Janet Darne, cherchaient tout simplement une maison dans les parages il y a quelques années et sont tombés sur une annonce sur le site Le Bon Coin. Cette annonce mettait en vente cette bâtisse qui avait servi autrefois d'école de garçons, école qui avait fermé ses portes depuis une quarantaine d'années. Le couple est venu visiter le lieu et ils sont tombés sous le charme de ce vieil établissement déserté par les écoliers il y a bien longtemps. Ils ont donc aménagé le tout dernier étage en appartement pour leur usage personnel, et ont décidé de transformer les deux étages inférieurs en... école à l'ancienne et d'en faire un musée!

Les visiteurs qui arrivent sont invités à revêtir une blouse, un béret et des sabots pour une immersion totale dans l'ambiance scolaire d'autrefois. Mais comme Julien et moi sommes arrivés en plein milieu d'une visite, nous ne l'avons pas fait. Pendant plus d'une heure, René Darne nous a parlé du fonctionnement des écoles d'avant, avec les punitions, les bons points... le tout ponctué de nombreuses anecdotes, on s'y serait vraiment cru! Bien entendu, on s'est essayé à l'écriture avec une plume trempée dans un encrier, pas évident(voir l'une des photos ci-dessous)! On a également essayé de faire des maths avec un boulier, pas facile non plus! Et puis, on a posé au tableau avec un bonnet d'âne, trop drôle!

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...

Après avoir fait tous ces exercices dans la salle de classe principale (il y en a deux-trois autres plus petites), nous avons pu admirer les collections de vieilles plumes, de bons points ou de matériel d'école (rapporteurs ou compas métalliques)... que René Darne a réussi à collectionner et qu'il a placé sous verre dans le couloir principal.

Conclusion? J'ai beaucoup aimé cette visite, c'était fort instructif et intéressant. On se projette tellement dans l'univers scolaire d'autrefois qu'on croirait presque voir courir dans le couloir des petits garçons en culotte courte, blouse et béret tout droit sortis du passé! Je vous recommande vivement ce musée, chers lecteurs, si vous passez dans le coin!

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...

Après cette visite quelque peu atypique mais vraiment chouette, nous avons repris la route pour notre chambre d'hôtes. Il faisait de plus en plus mauvais au fur et à mesure qu'on montait sur les hauts plateaux de l'Ardèche. Et quelle n'a pas été notre surprise lorsqu'on a commencé à emprunter des routes un peu enneigées et verglacées! Il avait neigé ce jour-là, fin mars! On ne s'attendait vraiment pas à ça, avec Julien et j'avoue que ça m'a un peu filé le cafard, pour parler un peu familièrement!

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...

Heureusement, nous sommes rapidement arrivés à notre chambre d'hôtes sans embûches. Florent et Alice, les gérants de l'établissement, nous ont reçu vraiment chaleureusement, c'était un plaisir de faire leur connaissance!

La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...
La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...

La chambre d'hôtes L'Arbrassous à Usclades-et-Rieutord en Ardèche...

Après avoir discuté un peu, Florent nous a conduit à notre chambre. Comme il savait que nous venions de visiter le Musée de l'Ecole, il nous a attribué la chambre "La Classe" pour rester dans la même veine que notre visite. C'était une chambre décorée sur le thème de l'école avec une mappemonde, des petits bureaux en guise de chevets, des cartes de France ou des posters pour apprendre la lecture accrochés aux murs ainsi que de vieux manuels scolaires sur l'histoire, l'arithmétique... J'ai trouvé ça vraiment original et drôle! En bref, ç'aura été une journée très studieuse jusqu'au bout, hi, hi! 

Chaque chambre de cet établissement avait un thème, il y avait "La Cosy", "L'Ardéchoise"...

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (1)...

Vers 19h30, nous sommes descendus dans la grande salle à manger pour prendre l'apéritif avec les autres clients. Il y avait quatre autres couples sans compter les gérants, Alice et Florent. Ils venaient de Lyon, Montbrison (des voisins de la Plaine du Forez, yes!), l'Ain ou Cannes.

J'ai voulu goûter de la fameuse Verveine du Puy (qui se prend normalement après le repas, en digestif) en apéritif. Mon Dieu, 55% de volume d'alcool, pour quelqu'un comme moi qui ne boit pas beaucoup d'alcool! Au bout de quelques minutes, j'étais engourdie et j'avais vraiment chaud! Néanmoins, j'ai trouvé ça très bon, même si un peu trop fort! J'avais littéralement envie de cracher du feu! Mais bon, ça ne m'a pas empêché de discuter avec les autres couples. Julien a pris une bière, et il se trouve que c'était une bière qu'Alice et Florent ont brassé eux-mêmes! Mais ils font également leur propre pain, leur propre confiture (leurs confitures framboise-menthe et abricot-gingembre sont des tueries!)... en bref, ils essaient de tout faire eux-mêmes et je trouve ça génial! Puis, nous avons commencé à mangé. En entrée, pissaladière et carottes râpées. En plat principal, cuisse de volaille avec riz et courgettes. Et en dessert, crumble de pommes. Le tout fait maison et très bon, évidemment! Le seul bémol, c'est que j'aurais vraiment aimé qu'ils fassent plus des spécialités de la région, comme des caillettes, par exemple. Mais bon, ce n'est qu'un détail car cette cuisine familiale était vraiment délicieuse. De plus, Alice et Florent sont restés avec nous pour manger, ce que Julien et moi n'avions jamais vu dans les chambres d'hôtes que nous avions faites les années précédentes.

En bref, chez Florent et Alice, on se sent vraiment comme chez soi, entre amis ou en même en famille. Et c'est vraiment ce qui m'a plu, ce couple est charmant, vraiment!

Notre dîner à la chambre d'hôtes L'arbrassous...
Notre dîner à la chambre d'hôtes L'arbrassous...
Notre dîner à la chambre d'hôtes L'arbrassous...
Notre dîner à la chambre d'hôtes L'arbrassous...
Notre dîner à la chambre d'hôtes L'arbrassous...
Notre dîner à la chambre d'hôtes L'arbrassous...

Notre dîner à la chambre d'hôtes L'arbrassous...

Puis, après avoir mangé et avoir continué à discuté encore un peu avec tout le monde, Julien et moi avons pris congé et sommes retournés dans notre chambre pour nous coucher. Nous avions passé une excellente soirée!

Le lendemain matin, nous avons pris notre petit-déjeuner et bien entendu, beaucoup de produits faits-maison par Alice figuraient au menu. Pain maison, petites brioches maison, yaourts maison, confitures maison et, OMG!!! nutella maison! Une véritable tuerie! Dommage qu'ils ne le mettent pas en vente, ce nutella maison, parce que je pense que je leur en aurais acheté! Mais ils ne le mettent pas en vente car ils ne trouvent pas facilement des noisettes à acheter en gros, ça a l'air assez compliqué!

Petit-déjeuner à l'Arbrassous...
Petit-déjeuner à l'Arbrassous...

Petit-déjeuner à l'Arbrassous...

Puis, après avoir dit au revoir à nos hôtes, nous sommes partis pour notre deuxième journée de week-end. Mais ça fera l'objet d'un prochain article! Et après cet article, j'en publierai un autre sur Le Puy-en-Velay (car comme vous le savez, j'ai adoré cette ville et j'ai vraiment envie de partager avec vous notre visite!). Et après ça, silence radio jusqu'à la reprise de ce blog en début d'année prochaine!

A bientôt!

Virée en Ecosse! (jour 3)

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Suite et fin de notre séjour en Ecosse! Après notre virée d'une journée dans les Highlands, nous avons à nouveau passé une journée entière dans la capitale écossaise, et pas des moindres puisqu'on y a encore visité pleins de choses!

Et ce jour-là, il faisait un soleil radieux, c'était trop agréable! D'ailleurs, sur les trois jours que nous avons passé dans ce pays, on n'a pas eu une seule goutte de pluie et on a même eu des journées plutôt ensoleillées! On a eu de la chance!

Bref, pour ce troisième et dernier jour, nous avons décidé d'aller visiter le Palais de Holyrood (Holyrood Palace), la demeure officielle de la reine d'Angleterre en Ecosse. Il se situe tout en bas du Royal Mile, à l'opposé du Château d'Edimbourg (qui se trouve en haut du Royal Mile).

Petit rappel, le Royal Mile est une rue qui commence au Château d'Edimbourg et qui descend en pente douce jusqu'au palais de la reine, Holyrood Palace. Comme son nom l'indique, elle fait un mile écossais (environ 1.8 kilomètres) et forme l'artère principale du vieux quartier de la capitale.

Mais pour revenir à ce palais, il a été construit entre 1671 et 1678 et a servi, pendant des années, de résidence principale des rois et reines d'Ecosse, depuis le 17ème siècle. Dorénavant, il se visite, sauf lorsque des membres de la famille royale y résident. D'ailleurs, la reine Elizabeth y séjourne au début de chaque été pendant une semaine pour honorer des engagements officiels dans la capitale écossaise.

Mais voyez plutôt les photos...

Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...
Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...

Visite d'Holyrood Palace et de ses jardins...

Après la visite de ce château, nous avons remonté le Royal Mile et nous nous sommes arrêtés à la cathédrale Saint-Gilles (Saint-Giles Cathedral), qui se trouve pile sur cette rue. Il a été construit au 12ème siècle et est considéré comme l'église-mère du presbytérianisme, qui est une forme du protestantisme liée à l'Ecosse et à l'Irlande du Nord (à ne surtout pas confondre avec l'anglicanisme, qui est la religion officielle de l'Angleterre). J'avais déjà visité cet édifice en 2014, et ça a été un réel plaisir d'y retourner.

Et en plus, nous avons eu la chance d'assister à une mini-messe d'environ une demie-heure. Le prêtre a lu une petite partie des Evangiles, dans la Bible, et a expliqué la signification de ce passage. J'étais ravie. Entendre parler de Jésus est toujours émouvant pour moi. Je suis chrétienne protestante et, pour moi, il s'agit de la plus belle religion du monde...

Voici les photos de cette magnifique cathédrale...

Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...
Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...
Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...
Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...
Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...
Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...
Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...

Cathédrale Saint-Gilles, sur le Royal Mile...

Après la visite de cet édifice religieux, nous avons visité le "Real Mary King's Close", toujours sur le Royal Mile... Mais avant de décrire cette attraction, il faut que je vous explique ce qu'est un "Close", à Edimbourg. Il s'agit, en fait, d'une petite allée partiellement couverte qui part perpendiculairement du Royal Mile et qui débouche généralement sur une petite cour intérieure. Moi qui suis lyonnaise, je peux vous dire que ça ressemble à s'y méprendre à des traboules...

Voici les photos de deux "spécimens" pour vous donner une idée de ce que c'est...

Deux des nombreux "Close" qui jalonnent le Royal Mile à Edimbourg...
Deux des nombreux "Close" qui jalonnent le Royal Mile à Edimbourg...

Deux des nombreux "Close" qui jalonnent le Royal Mile à Edimbourg...

Il y en a une multitude qui jalonnent le Royal Mile et ces "closes", ou passages, portent tous des noms différents...

Or, s'ils sont, pour la plupart, encore à l'air libre (comme à l'époque médiévale d'Edimbourg), il y en a notamment un qui a été emmuré et qui est devenu, de ce fait, un souterrain hanté... Il s'agit du "Real Mary King's Close", que nous avons visité...

Ce passage a été enterré lors de la construction du bâtiment qui se trouve être, aujourd'hui, l'Hôtel de Ville (fin 18ème siècle), et qui a donc été construit juste au-dessus de ce fameux "Close". Pendant des centaines d'années, le Mary King's Close a été laissé à l'abandon, mais a été réouvert en 2003 en tant qu'attraction touristique.

Au programme de la visite, un guide costumé (le notre était déguisé en riche commerçant du 17ème siècle) qui nous emmène sur le Mary King's Close itself (of course!), mais aussi dans les maisons (ou plutôt les appartements) qui bordaient ce fameux passage. Le tout dans la pénombre et en nous racontant les sombres histoires de la capitale écossaise aux temps médiévaux: meurtres, exécutions sur la place publique, fantômes, épidémies de peste (avec description quasi-médicale des symptômes, miam!)... ambiance!!!

Ce qui m'a le plus marqué pendant cette visite, c'est la pièce où se trouvait une montagne de peluches... Rien à voir avec l'Edimbourg médiéval! Le guide nous a alors expliqué qu'il y a quelques années de cela, une médium japonaise est venue visiter le Mary King's Close, pour voir s'il y avait effectivement des fantômes, comme les rumeurs le disaient. En arrivant sur le pas de la porte, cette médium a ressenti une immense douleur émanant de cette pièce. Elle a alors établi le contact avec le fantôme d'une petite fille (surnommée Annie depuis) qui avait perdu ses parents pendant la dernière épidémie de peste qui a ravagé la capitale écossaise en 1644! La médium a alors demandé à son assistant d'aller acheter une poupée et, apparemment, le fantôme de la petite fille fut ravi et apaisé lorsque la poupée arriva dans la pièce. Depuis ce moment, beaucoup de touristes qui viennent visiter le "Close" laissent une peluche pour Annie, d'où la montagne de peluches et de poupées...

Je n'avais pas le droit de prendre des photos pendant la visite, donc je n'ai pas grand-chose à vous montrer, si ce n'est la photo officielle de l'attraction, prise à la fin de la visite sur le Mary King's Close itself... Pour voir plus de photos, n'hésitez-pas à aller sur leur site internet!

 

Sur le Mary King's Close...

Sur le Mary King's Close...

Après ces deux visites (Holyrood Palace et le Mary King's Close), on a mangé un hotdog sur un banc et on s'est beaucoup baladés. On s'est aussi arrêtés pour boire une bière dans les jardins de Prince's Street, avec vue sur le Château d'Edimbourg... Il faisait très beau et on était bien... J'essayais de vraiment m'imprégner de la ville une dernière fois car je savais que je rentrais en France le lendemain et je ne savais pas quand j'allais revenir...

Voici quelques photos de nos "déambulations" de la journée...

Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)

Et enfin, nous avons terminé notre dernière journée édimbourgeoise par une visite guidée complètement loufoque et humoristique du Royal Mile et de quelques "closes". Lorsque j'avais été à Edimbourg en 2014, j'avais découvert le Cadies and Witchery Tours, une société qui organise des visites d'une heure dans le Vieux Edimbourg. Leur boutique se trouve d'ailleurs à deux pas du château d'Edimbourg, dans Victoria Street. A l'époque, j'avais fait la visite de 21 heures, dont le guide n'était autre qu'un monsieur déguisé en vampire. Un acolyte à lui, déguisé lui aussi en moine-fantôme, faisait irruption dans le groupe, à différents moments de la visite, en hurlant. Ce qui fait que tout le monde dans le groupe hurlait aussi. D'autant qu'il faisait nuit, qu'on traînait dans des ruelles obscures et que le "guide" nous parlait d'histoires de fantômes et de sorcières, alors ça faisait vraiment flipper!

Voici d'ailleurs une photo que j'avais prise à l'époque...

Virée en Ecosse! (jour 3)

J'ai voulu refaire la même visite lors de ce séjour-ci, mais la visite de 21h ce soir-là était annulée à cause d'un feu d'artifice qui allait être tiré depuis le château d'Edimbourg. Mais il y avait celle de 19h qui restait. Ce n'était pas avec un vampire, mais avec un monsieur déguisé en aristocrate du 19ème siècle. Et pareil que l'autre fois, un acolyte à lui déguisé et faisant irruption dans le groupe. Mais cette visite était plus "historique". Ils parlaient plus de l'histoire d'Edimbourg, de façon complètement dingue (fous rires garantis), alors que celle que j'avais faite en 2014 était plus axée sur les fantômes et les sorcières.

Bref, on a bien ri car, en plus, ils prenaient des gens du groupe de touristes pour faire des "démonstrations", comme vous pouvez voir sur les photos ci-dessous...

Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)
Virée en Ecosse! (jour 3)

Voilà donc pour notre dernière journée en Ecosse. Le lendemain matin, nous avons pris un bus Airlink dans le centre, qui nous a mené jusqu'à l'aéroport. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point j'étais triste de devoir partir... J'adore littérralement l'Ecosse, j'y suis allée trois fois maintenant et j'aimerais encore y aller. Avec mon chéri, on s'est dit qu'on y retournerait un jour, peut-être dans 10 ou 15 ans, et qu'on se concentrerait plus sur les Highlands et l'Ile de Skye...

 

GOODBYE SCOTLAND, TILL NEXT TIME!!!

Virée en Ecosse! (jour 2)

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Des hautes collines et des montagnes entourées de vallées profondes. De grandes plaines recouvertes de bruyère et de fougères parsemées de rochers énormes. Des lacs immenses aux eaux très claires. De nombreux châteaux en ruines parsèment ce paysage de lande balayé par des vents frais (ou froids, selon la saison)...

Voici, en quelques lignes, une description assez fidèle de ce que nous avons vu lors de notre second jour en Ecosse, à savoir la région des Highlands, située au nord du pays.

Pour y aller, nous avons pris un bus à 8h du matin pas loin de notre Guest House à Edimbourg et dans lequel j'avais réservé deux places quelques semaines auparavant. Il s'agit de la compagnie "Ness Bus", qui organise des sorties d'une journée dans les Highlands (n'hésitez-pas à aller voir leur site internet). Dans ce bus, des Asiatiques, des Indiens (d'Inde, hein!), un Italien, une Espagnole et d'autres nationalités... Le clou de cette escapade était l'arrêt d'environ deux heures au légendaire Loch Ness, connu dans le monde entier pour son monstre (qui existe, n'est-ce pas!)

Mais sur le chemin jusqu'à ce lac, plusieurs arrêts étaient prévus. Et le premier était pour visiter une distillerie de whisky. Ah, le whisky écossais, connu dans le monde entier! C'est un peu la grande spécialité du pays, avec le Haggis! Bref, nous nous sommes arrêtés à la distillerie Deanston dans la ville de Doune, dans les Highlands. Cette dernière a été fondée en 1965 et est installée dans une ancienne usine de tissage de coton construite en 1785. La production de whisky commence dès l'année suivante et le premier scotch whisky est commercialisé en 1971.

Bref, nous avons visité la distillerie. Ne comptez juste pas sur moi pour vous expliquer le processus de production de whisky, j'étais très dissipée et je n'écoutais qu'à moitié (pas du tout, en fait). J'étais occupée à regarder et à prendre des photos. Ce qui nous intéressait surtout, c'était la dégustation de whisky (un 12 ans d'âge!) après la visite. Ben oui, je n'avais jamais goûté de cet alcool jusqu'à ce jour (j'avoue)!

Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol
Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol

Verdict? J'ai bien aimé ce whisky, mais c'est fort et ça chauffe! J'avais envie de cracher du feu! lol

Après cela, nous avons repris la route et fait deux micro-arrêts avant de nous diriger vers le coeur des Highlands. Le premier était à Doune, toujours, pour visiter son château médiéval qui a servi de décor au château de Winterfell dans la série Game of Thrones. J'en parle car j'adore cette série télé, elle est absolument extraordinaire! J'étais trop contente de me trouver au château de la famille Starck! Et le deuxième arrêt pour faire coucou à des vaches des Highlands. Voyez un peu les cornes impressionnantes!

Virée en Ecosse! (jour 2)
Virée en Ecosse! (jour 2)

Après cela, direction le coeur des Highlands, avec sa lande vert pâle balayée par les vents du nord. Une terre hostile et isolée, certes, mais des paysages à couper le souffle, qui ont servi de décor, notamment, au film Skyfall avec Daniel Craig (le personnage de James Bond est écossais) ou encore Harry Potter (l'école de Poudlard se trouve dans les Highlands), mais encore au Highlander de Christophe Lambert.

J'ai trouvé qu'il se dégageait de ces panoramas quelque chose de presque ensorcelant, envoûtant. Je ne parvenais tout simplement pas à en détacher mes yeux.

Mais je vous laisse plutôt admirer les photos...

Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...
Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...

Les Highlands, région splendide et majestueuse du nord de l'Ecosse...

Devant notre car avec Ryan, notre très volubile mais très charmant chauffeur de car (habillé en kilt, n'est-ce pas!)...
Devant notre car avec Ryan, notre très volubile mais très charmant chauffeur de car (habillé en kilt, n'est-ce pas!)...

Devant notre car avec Ryan, notre très volubile mais très charmant chauffeur de car (habillé en kilt, n'est-ce pas!)...

Et enfin, arrivée à Fort Augustus, adorable village bordant le Loch Ness. Ce lac est de forme très allongée: il s'étend sur environ 39 km. Il a la profondeur maximale de 272 mètres et c'est le deuxième lac d'Ecosse le plus grand en superficie, après le Loch Lomond. Mais ce qui rend le Loch Ness célèbre de par le monde est son fameux monstre qui hanterait ses eaux depuis la fin du VIème siècle.

On a eu beau scruter la surface des eaux, nous n'avons rien vu, dommage! Quoi qu'il en soit, il y avait possibilité de faire un tour sur le lac en bateau, mais nous n'avons pas pris cette option. On a préféré se promener un peu dans Fort Augustus ainsi que sur les rives du lac, faire du shopping dans les boutiques de souvenirs (j'ai d'ailleurs acheté une petite peluche de Nessie, surnom affectueux donné par les Ecossais à leur monstre) et manger tranquillement nos Fish and Chips au bord du lac. C'était d'ailleurs, et je tiens à le signaler, le premier véritable Fish and Chips que je mangeais de toute ma vie. Cela faisait beaucoup de premières pour une journée!

Mais voici les photos...

Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...
Au Loch Ness...

Au Loch Ness...

Après presque deux heures, nous sommes retournés au car et avons mis cap sur Edimbourg. Sur le chemin, pour nous dégourdir les jambes, nous nous sommes arrêtés dans la petite ville de Pitlochry... De style victorien, ce village de presque 3000 habitants est absolument charmant. On raconte que la reine Victoria (herself!) fut l'une des premières vacancières à découvrir les beautés de cette ville à flanc de colline. Dommage que nous n'y soyons restés que très peu de temps, juste le temps de prendre les quelques photos suivantes....

Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...
Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...
Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...
Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...
Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...
Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...
Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...

Le charmant petit village de Pitlochry en Ecosse...

Après cela, retour à Edimbourg où nous sommes arrivés vers 21h. Très longue journée passée dans le car, mais ça en valait la peine. On ne peut pas aller en Ecosse sans avoir vu les Highlands. C'était splendide!

Dans le prochain article, dernier jour de notre virée en Ecosse. Nous sommes restés à Edimbourg et avons visité le palais de la reine, Holyrood Palace, mais également les souterrains hantés de la capitale écossaise, brrrrr! Alors, avons-nous vu des fantômes? Réponse au prochain épisode!

 

A bientôt!

Voilà quelqu'un qui voulait vous faire un petit coucou!!! Hi Nessie!

Voilà quelqu'un qui voulait vous faire un petit coucou!!! Hi Nessie!

1 2 3 4 5 > >>