Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

"The world's most famous unknown artist" (la plus célèbre artiste inconnue du monde), voici comment le légendaire John Lennon décrivait sa compagne, l'artiste japonaise Yoko Ono...

En effet, cette dernière est surtout connue pour la relation très médiatisée qu'elle entretient avec le leader du groupe au succès planétaire et intemporel, j'ai nommé les "Beatles". John Lennon et Yoko Ono deviennent inséparables et entretiendront une relation passionnée de la fin des années 1960 jusqu'à l'assassinat du chanteur en 1980. Ces deux-là étaient tellement fusionnels que certains diront que c'est de la faute de Y.O. si les Beatles se sont séparés, celle-ci étant beaucoup trop présente dans la vie du groupe.

John Lennon et Yoko Ono dans les années 70...

John Lennon et Yoko Ono dans les années 70...

Yoko Ono aujourd'hui...

Yoko Ono aujourd'hui...

Quoi qu'il en soit, Yoko Ono a toujours été, avant tout, une artiste expérimentale, plasticienne, poète, musicienne, chanteuse... et j'en passe. Elle fera d'ailleurs partie de Fluxus, un mouvement d'art contemporain né dans les années 60 "qui touche aussi bien les arts visuels que la musique et la littérature, par la réalisation de concerts, d'"events", de productions de livres, de revues ou de confections d'objets". Mais je ne m'étendrai pas plus sur son "background". Pour ça, je vous laisserai vous documenter sur internet.

Il y a donc un mois environ, mon homme et moi sommes donc allés à l'exposition qui lui est consacrée au M.A.C. (Musée d'Art Contemporain) de Lyon, en plein coeur de la Cité Internationale. Comme je ne la connaissais que comme "femme de", j'ai voulu aller voir un peu son oeuvre, que je ne connaissais pas. Et comme j'adore l'art contemporain, ça faisait une bonne occasion d'aller se faire une expo par la même occasion...

Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...

Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...

Evidemment, il y avait beaucoup, beaucoup d'oeuvres exposées et je fais le choix dans cet article de ne montrer que celles qui m'ont particulièrement marqué, et qui sont au nombre de six. 

Je vais donc commencer par le jeu d'échecs complètement blanc que l'on trouve dans la première salle de l'expo. C'est assez déconcertant...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Pas de pions noirs et blancs qui s'affrontent. Tous les pions sont blancs (couleur de la paix). Enfin, ce n'est pas étonnant lorsqu'on connaît la vision pacifiste de l'artiste. Selon elle, le jeu d'échecs est comme un jeu de guerre. Donc pourquoi ne pas mettre tous les pions de la même couleur pour symboliser l'unité entre les peuples? On peut essayer d'y jouer, certains se sont d'ailleurs prêtés au jeu lorsque j'y étais, mais c'est quasi impossible. Le titre de l'oeuvre est "Play It By Trust". Ce titre évoque donc la confiance qu'il convient d'instaurer entre les joueurs, c'est-à-dire celle qui devrait potentiellement s'appliquer sur tous les dialogues de tous les citoyens du monde...

La deuxième oeuvre que j'ai beaucoup aimé est intitulée "Skyladders"... Le visiteur est invité à monter sur ces échelles pour se rapprocher du ciel... D'ailleurs, la première fois ou John Lennon et Yoko Ono se sont rencontrés, c'était au sommet d'une échelle.

" See if the Sky is Nearer From the Ladder" (Voyez si le ciel est plus près du haut de l'échelle)
" See if the Sky is Nearer From the Ladder" (Voyez si le ciel est plus près du haut de l'échelle)

" See if the Sky is Nearer From the Ladder" (Voyez si le ciel est plus près du haut de l'échelle)

La troisième oeuvre qui m'a interpellé s'intitule "We Are All Water". Dans son texte de 1967, Water Talk, tout comme dans sa chanson "We Are All Water", en 1972, Yoko Ono réaffirme que nous sommes tous également des récipients contenant de l'eau. Pour matérialiser cette idée, elle réalise en 2006, une installation composée de flacons tous partiellement remplis de la même quantité d'eau et portant sur l'étiquette écrite à la main, le nom d'une personnalité politique, d'un artiste, d'un musicien, d'un truand, d'un poète, d'un tyran, d'un philosophe...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

La quatrième oeuvre que j'ai aimé était intitulée "Ex It". Elle était composée d'une centaine de cercueils pour hommes, femmes et enfants. L'instruction de Yoko Ono précise que ce sont des cercueils rudimentaires, tels que ceux utilisés sur les champs de batailles (encore une dénonciation de la guerre!). Une centaine d'arbres émergent de ces cercueils, tandis qu'on peut entendre des chants d'oiseaux. Métaphore de la mort et de la résurrection... Mais aussi de l'espoir, à mon avis.

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

La cinquième oeuvre dont je vais parler est celle qui m'a le plus marqué. Yoko Ono est très engagée dans la lutte contre la violence faite aux femmes et cette oeuvre en est l'exemple parfait...

En fait, on rentre dans une petite salle sur les murs de laquelle il y a des dizaines et des dizaines de témoignages véridiques de femmes battues pendant que sur un écran géant, on voit du feu et une voix féminine en bande audio qui pousse des lamentations. Au centre de la salle, un tas de vétements féminins. Poignant...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Ce qui m'a fait le plus impression, au-delà bien sûr de toutes ces histoires horribles, c'est le fait qu'on voit les yeux de ces femmes en photo, au-dessus de leurs témoignages. Seulement leurs yeux. Qui nous fixent. Avec ces cris de femme en fond sonore. Ambiance. C'en est presque gênant. Presque comme si ces femmes nous prenaient à partie dans leur malheur. C'est oppressant. Elles sont là, à nous fixer. Mais ça nous permet de nous souvenir qu'il y a beaucoup de femmes qui souffrent (et qui meurent) à travers le monde à cause de la violence masculine. Et, comme pour exorciser cela et nous donner de l'espoir, un poème de Yoko Ono intitulé "Rising" au milieu de tous ces témoignages...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Voici une traduction rapide et "on the spot" de ce poème:

 

" SOULEVEMENT

Ecoute ton coeur

Respecte ton intuition

Manifeste-toi

Aie courage

Fais preuve de rage

Nous sommes toutes ensemble

 

Suis ton coeur

Utilise ton intuition

Manifeste-toi

Il n'y a pas de confusion

Aie courage

Fais preuve de rage

Nous nous soulevons"

 

Et enfin, la sixième oeuvre que j'ai adoré se trouvait à la sortie, c'était le "Wish Tree". En fait, dans les temples japonais, le visiteur peut acheter des prières imprimées sur papier et les accrocher aux buissons des temples. Marquée dans son enfance par cette pratique, Yoko Ono réalise cette pièce en 1996. Les voeux inscrits par les visiteurs sont ensuite conservés dans l'Imagine Peace Tower, monument de lumière dédié à la Paix que Yoko Ono a fait construire à la mémoire de John Lennon en Islande.

J'ai donc écrit mon souhait sur un bout de papier, que j'ai accroché sur le Wish Tree à la sortie du musée. Le voici...

Moi et mon chéri pour toujours...
Moi et mon chéri pour toujours...

Moi et mon chéri pour toujours...

Voilà pour cette exposition sur Yoko Ono et qui s'intule Lumière de l'Aube. Elle dure jusqu'au 10 juillet de cette année, n'hésitez donc pas à y aller, il y a encore le temps! Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié, on voit que les combats principaux de Yoko Ono sont la paix mondiale, la violence conjugale mais aussi l'égalité entre humains et la place de la femme dans la société. Sur ce, je vous laisse avec un dernier message de Yoko Ono et John Lennon...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

A bientôt, mes jolies Coccinettes!

Publié dans Lifestyle

Partager cet article

Repost 0

Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Hello les Coccinettes!

 

De retour aujourd'hui pour partager avec vous mon premier SWAP avec une blopine, j'ai nommé Vic Beauty! Début janvier, je me souviens avoir reçu un message d'elle via le formulaire de contact de mon blog. Elle me disait qu'elle appréciait bien mon blog. Je suis donc allée voir le sien et j'ai découvert qu'elle venait juste de le créer!

On a donc échangé et j'ai appris qu'elle aussi a une formation d'esthéticienne et qu'on a à peu près le même âge. La seule chose qui nous différencie, c'est qu'elle a deux petits bouts, mais pas moi! lol Au bout d'un moment, elle m'a proposé de réaliser un swap avec elle et ça m'a fait super plaisir qu'elle pense à moi pour le faire! J'ai donc sauté sur l'occasion!

Les swaps, je ne les connaissais que sur Youtube. Je suis régulièrement certaines youtubeuses beauté françaises comme EnjoyPhoenix, Sandrea, Sananas... et elles se sont toutes prêté au jeu à un moment donné. Le principe? On s'envoie mutuellement (ou on s'échange en mains propres; pas possible avec Vic Beauty puisqu'elle habite dans le Nord-Est de la France et moi vers Saint-Etienne dans la Loire!) un colis contenant un nombre déterminé de produits cosmétiques. En ce qui nous concerne, on avait décidé de s'envoyer cinq produits de beauté et un "produit autre", ça pouvait être une déco, un accessoire... Perso, je lui avais envoyé une petite pochette rouge métallisée de la marque Kenzo comme "produit autre". Mais n'hésitez pas à aller voir l'article qu'elle a consacré à notre swap sur son blog! Voici le lien: 

http://www.hellocoton.fr/to/1nGIM#https://vicbeautyblog.wordpress.com/2016/03/21/mon-premier-swap-de-blogueuse/

J'avoue que cette expérience était géniale! Comme ma jolie Vic l'explique dans son article, c'est chouette de faire du shopping pour l'autre car quand on voit un truc sympa, on s'imagine l'émerveillement qu'elle va ressentir en le découvrant! Et puis, on apprend à faire connaissance (même virtuellement) avec quelqu'un qui partage nos goûts et notre passion pour les cosmétiques!

Mais passons au vif du sujet: les produits!!!!

 

Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!

Je me souviens quand j'ai ouvert le colis, mon coeur battait si vite! C'était un peu comme Noël avant l'heure! Et l'enchantement en découvrant chaque produit! J'étais tellement ravie que je les scrutais longtemps et avec attention avant de passer au suivant! Une vraie gamine, vous auriez dû me voir lol!

Bref, le moins qu'on puisse dire, c'est que j'ai été gâtée! Commençons d'abord par les lèvres. J'adoooore les RAL et les gloss, j'en ai trois tonnes (je suis incorrigible!). Du coup, Vic Beauty m'a envoyé un rouge à lèvres et un gloss, elle a visé dans le mille car ils sont tops!

Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!
Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!
Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!

Le gloss est de la marque LCN, je la connaissais de nom car j'avais vu un de leur stand dans un congrès d'esthétique sur Paris auquel j'étais allée avec ma mamounette il y a quelques années. De plus, il y a souvent des pubs pour cette marque dans la revue professionnelle "Les Nouvelles Esthétiques" à laquelle j'ai été abonnée pendant deux ou trois ans. Il me semble que c'est une marque allemande.

Mais le plus drôle avec ce gloss, c'est qu'il s'éclaire quand on le dévisse (voir photo ci-dessus) et s'éteint lorsqu'il est vissé (ou fermé). A mon avis, c'est pour mieux voir ses lèvres à l'application. En tout cas, je n'avais jamais vu ça, c'est très astucieux!

Mais passons à la suite, avec deux produits pour le makeup des yeux...

Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!

Un eyeliner blanc irisé, toujours de la marque LCN, mais aussi et surtout une palette de fards dans les tons blanc/gris/noir. Je me maquille régulièrement dans ces tons, donc bingo, ça me fait trop plaiz!!! Merci, miss, si tu passes par là!

Ensuite, un soin pour le corps qui me fait replonger dans mon enfance!

Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!

Un lait pour le corps, senteur madeleine! Sérieux, quand je me l'applique sur le corps, ça me rappelle trop les madeleines bien chaudes qui sortaient du four quand ma maman nous en préparait, lorsque j'étais petite! Un délice! Je vous rassure, je ne mange (ou bois) pas ce lait, du coup, mais j'adore le sentir! En plus de ça, il hydrate bien et ne laisse pas de film trop gras à la surface de la peau (j'ai horreur des laits trop nourrissants qui font ça!).

Ce lait est de la marque Laurence Dumont, je ne connaissais pas. C'est donc une belle découverte!

Et enfin, le dernier des cinq produits est un kit de voyage de la marque Gatineau. Je la connaissais un peu, elle fait partie du paysage des marques françaises de soins institut. Elle est vendue chez Marionnaud, il me semble.

 

Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!
Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!

Ce kit contient une lotion démaquillante, un contour des yeux sous forme de roll-on, des compresses pour le contour des yeux ainsi qu'une crème de soin pour le visage. Je suis très contente car je recherche toujours des soins pour le contour des yeux. J'ai utilisé le gel-crème pour le visage, il est divin! Sa texture est fraîche et fondante, j'adore! Je pense que je me l'achèterai lorsque je n'aurai plus de crèmes pour le visage, ce qui ne va pas arriver avant un petit moment, je pense, car je croule sous les crèmes, aïe aïe aïe! Au secours, ma salle de bains ressemble à Séphora! lol

Et enfin, last but not least, voici le "produit autre" que ma jolie poulette m'a envoyé....

Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!
Mon premier swap de blogueuse, avec Vic Beauty!

Et vous aurez compris qu'il ne s'agit pas de la chaise, hein! Cela aurait été un peu dur à envoyer par Colissimo! Nan, il s'agit bel et bien de l'écharpe! Ou plutôt du "snood"... Du quoi?! Du snood, oui, oui! Je ne connaissais pas jusqu'à ce swap. En fait, ça a été la grande tendance de cet hiver, apparemment! Donc pour résumer, un snood, c'est une très large écharpe fermée en cercle. On l'enfile par la tête et on l'enroule deux fois autour du cou pour être bien au chaud...

Quoi qu'il en soit, j'adore les couleurs dans les tons violet! Mais ce qu'il m'a laissé sans voix, c'est que dans la petite note qui accompagnait le colis, Vic Beauty m'a expliqué que C'EST ELLE QUI L'A FAIT!!! Genre, elle l'a tricoté! Et genre, elle l'a tricoté POUR MOI! Waouh! Je ne sais pas si c'est plus le snood qui m'a fait plaisir, ou si c'est plus le fait qu'elle a passé du temps à faire un truc comme ça rien que pour moi! Cela m'a énormément touché!

En tout cas, un grand merci à toi, Vic Beauty! J'ai été gâtée! On se refera ça à l'occasion, peut-être dans un an, ce serait cool, nan?

 

A bientôt, mes jolies Coccinettes, j'espère que cet article vous aura plu! XO XO!

Publié dans Beauté

Partager cet article

Repost 0

Le paradis du Savon de Marseille, j'y suis allée!

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Coucou les Girlz!

Pour le week-end de Pâques (du 26 au 28 mars derniers), mon homme et moi sommes allés passer trois jours au Grau-du-Roi, en amoureux. Comme vous le savez sans doute, j'avais passé mon permis de conduire le mardi précédent et en fin de semaine, j'avais appris que j'avais réussi, que j'avais (enfin!) mon permis de conduire! Cela avait donc été une semaine éprouvante, entre la reprise du boulot et le stress généré par cet exam. Donc on a décidé de changer d'air et d'aller à la mer!

Les grand-parents de mon chéri sont propriétaires d'un petit appart au Grau-du-Roi. J'y étais d'ailleurs déjà allée une fois avec lui il y a presque deux ans, et j'avais envie d'y retourner. J'aime beaucoup me promener dans le centre de cette petite ville de pêche. Je trouve que c'est bien plus pittoresque que la Grande Motte, qui se trouve à quelques kilomètres de là.

Voici quelques photos de ce village en bord de mer...

Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...
Le Grau-du-Roi, dans le Gard...

Le Grau-du-Roi, dans le Gard...

Du coup, pour fêter dignement l'obtention de mon permis de conduire, on en a profité un max! Entre apéros très (trop?) arrosés (vive la bière Grimbergen rouge, ma préférée!), partie de mini-golf, méga-oeuf Kinder pour Pâques et resto (la fameuse gardiane de taureau, un régal!), le programme était bien chargé! Mais surtout, j'ai fait un peu de lèche-vitrine et, comme vous le voyez, je me suis laissée tenter par quelques cosmétiques...

Je suis donc allée faire un petit tour dans la boutique "La Maison du Savon de Marseille", dans le centre du Grau-du-Roi. Il s'agit d'une franchise car j'ai déjà vu cette enseigne à d'autres endroits, comme à Avignon, par exemple. La première boutique a d'ailleurs ouvert ses portes en 2007 au Cap d'Agde.

Aujourd'hui, la marque compte 18 boutiques en France et plus de 200 points de vente en France, en Europe, en Afrique du sud et en Asie...

La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...
La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...
La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...
La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...
La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...
La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...
La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...

La boutique "La Maison du Savon de Marseille" au Grau-du-Roi...

La marque vend du savon, certes, mais pas que! On trouve dans ces boutiques des gammes de soins allant du gel douche au démaquillant, en passant par les crèmes pour le visage et pour les mains. On y trouve également du savon noir, aussi bien pour un usage cosmétique que ménager, mais aussi de l'huile d'argan, du beurre de karité, des huiles essentielles ou encore des produits à l'aloé véra ou au lait d'ânesse...

Avec Julien, on a donc acheté des savons (ils sentent trop, trop bon quand on entre dans la salle de bains!!). Mais je me suis également acheté un baume au karité et à l'argan pour le visage et le corps et parfumé à la vanille, ainsi qu'un petit flacon d'eau de parfum à la violette et une pierre d'alun

Mes trouvailles!

Mes trouvailles!

En ce qui concerne les savons, mon homme voulait absolument prendre celui au pastis (soupir) que l'on utilise maintenant, d'ailleurs! Tous les matins en sortant de la douche, en ce moment, je sens l'anis! lol J'ai toujours peur que mes collègues pensent que j'ai pris l'apéro avant d'aller travailler! Pour les autres, on a choisi des parfums un peu plus "traditionnels", je dirais! J'en ai pris un à l'amande, il est tout blanc, et je le recommande tellement il sent bon!

Ces savons ne sont pas des savons de Marseille à proprement parler, mais des savons parfumés (avec des parfums de Grasse) et enrichis à l'huile d'argan (riche en vitamine E et antioxydante). D'ailleurs, quand j'utilise le savon au pastis (re-soupir), je sens bien que ma peau ne tiraille pas et que ce savon laisse un film protecteur à sa surface.

Sinon, je me suis acheté ce baume au karité et à l'argan et parfumé à la vanille. Et OMG! Il sent divinement bon! Il se présente sous forme de pot de 125 ml, et il m'a coûté aux alentours des 16-17 euros. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un baume, donc c'est une texture qui est plus grasse qu'un simple lait corporel. Je ne m'en mets donc que le soir, avant le coucher, en couche très fine. D'ailleurs, mon chéri adore cette fragrance qui sent bon l'été et vient se serrer contre moi dans le lit pour respirer la bonne odeur de ce produit. Hummm, je le soupçonne de prendre ça comme excuse pour venir se coller plus souvent contre moi, le coquin, hi hi! Bref, ce baume est donc naturellement riche en vitamine E. Il est antioxydant, hydratant et a des vertus anti-ride et cicatrisantes. Voici la liste INCI de ce produit (fabriqué en Bretagne):

Butyrospermum ParkII (beurre de karité), Vitis Vinifera Seed Oil, Sesamum Indicum Seed Oil, Argania Spinosa Kernel Oil, Parfum (la plupart de ces ingrédient sont issus de l'agriculture biologique)

Sinon, j'ai également acheté une pierre d'alun pour m'en servir comme d'un déodorant naturel. Je vous avoue que je commence à amorcer une démarche plus éco-responsable dans ma façon de consommer en général. A titre d'exemple, j'aimerais commencer à faire mes cosmétiques moi-même, à réduire mes déchets, etc... Donc acheter une pierre d'alun est l'un de mes tout premiers pas vers moins de consumérisme irréfléchi.

La pierre d'alun est un minéral, un sel à base de sulfate de potassium qui est naturellement présent dans de nombreuses régions du monde, et surtout en Syrie et plus généralement au Moyen-Orient. L'aluminium, souvent mis en cause ces dernières années, est différent quand on parle de celui contenu dans de nombreux déodorants vendus dans la grande distribution (aluminium chlorohydrate) et celui contenu dans la pierre d'alun naturelle (potassium alum).

Celui contenu dans les anti-transpirants vendus en grande surface est mauvais dans le sens où il passerait dans le sang et aurait des risques cancérigènes. Au contraire, celui contenu dans la pierre d'alun ne se fixe pas sur la peau et s'élimine naturellement par la transpiration ou lors de la douche. Il ne passe donc pas dans le sang et ne peut pas être absorbé par les cellules de la peau!

La pierre d'alun a de nombreuses propriétés: astringentes, antiseptiques et antitranspirantes. Elle laisse un film fin transparent sur la peau qui crée une barrière aux mauvaises odeurs et au développement des bactéries.  

Et enfin, je me suis acheté une petit flacon de parfum à la violette. J'adore cette fragrance et je ne suis vraiment pas déçue de mon achat, dans le sens où le parfum tient très bien toute la journée!

Le paradis du Savon de Marseille, j'y suis allée!
Le paradis du Savon de Marseille, j'y suis allée!
Le paradis du Savon de Marseille, j'y suis allée!
Le paradis du Savon de Marseille, j'y suis allée!

Voilà pour mon week-end de Pâques au Grau-du-Roi, et pour mon shopping beauté!

N'hésitez-pas à me dire si vous utilisez des produits de cette enseigne!

A bientôt, mes jolies Coccinettes!

Publié dans Beauté

Partager cet article

Repost 0

J'ai eu mon permis de conduire!!!

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Hello les Coccinettes!

 

Mon histoire avec le permis de conduire est quelque peu tumulteuse et s'étale sur des années. Car la conduite ne m'a jamais vraiment attiré, même encore maintenant que je l'ai (enfin!) eu, et du premier coup, s'il vous plaît!

Tout a commencé il y a quelques années, lorsque j'avais 18 ans. Je m'étais inscrite à une auto-école de Villeurbanne (banlieue lyonnaise) ou j'habitais avec mes parents. J'avais passé mon code (que j'avais eu) et j'avais même terminé mon forfait de 20 heures de conduite. Mais après cela, j'ai tout abandonné. Manque de motivation et d'envie. Qu'est-ce qu'on peut être bête à 18 ans! Bref, mes parents n'étaient pas ravis du tout puisque c'était eux qui payaient. Du coup, je leur ai remboursé la moitié de ce qu'ils avaient versé avec ma première paye de mon premier job d'été (vendeuse dans le château de la Belle au Bois Dormant à Disneyland Paris, ça le fait, hein?).

J'ai eu mon permis de conduire!!!

Puis, j'ai abandonné l'idée de le passer un jour pendant des années. Habitant à Lyon, je n'en avais pas besoin puisque les transports en commun étaient là! Je prenais les bus, trams ou  métros pour aller au travail. Et pour ce qui est de faire mes courses, j'avais toujours un petit supermarché dans le coin, ou je pouvais très facilement me rendre à pied.

Puis j'ai rencontré Julien, mon chéri. C'était en 2014 et j'avais 31 ans. On est vite tombés amoureux l'un de l'autre (c'est choupi, nan?). Le problème, c'est que Julien n'est pas lyonnais, mais bel et bien stéphanois et plus précisément forézien. Cela veut dire qu'il habite dans une petite ville de la plaine du Forez, pas du tout comme Lyon, vous l'aurez compris! Pendant un an, on ne se voyait que les week-ends, lui continuant à vivre dans sa campagne et moi dans la capitale des Gaules. Je venais chez lui un coup et il venait me voir la semaine suivante. Lorsque c'était moi qui venait sur la région stéphanoise, je sortais du boulot le samedi à 15h, je courais jusqu'à la gare de la Part-Dieu et je prenais le premier train pour Saint-Etienne Chateaucreux. Cela me faisait arriver dans la cité stéphanoise vers 17h. Julien venait me récupérer en voiture et je repartais le lendemain soir pour Lyon car je travaillais le lundi. C'était un rythme terrible et au bout d'un an, j'ai dit STOOOOOP!

Je lui ai dit que soit il venait vivre à Lyon, soit je venais habiter avec lui, mais je ne voulais plus faire ces aller-retours sans arrêt!

Julien et moi... Venir vivre avec lui a été la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie! Même si ça m'a demandé de devoir passer ce satané permis de conduire lol!

Julien et moi... Venir vivre avec lui a été la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie! Même si ça m'a demandé de devoir passer ce satané permis de conduire lol!

Vous l'aurez compris, on a décidé que ce serait moi qui viendrait. Tout simplement parceque Julien est kiné en libéral, qu'il a mis des années à constituer sa clientèle et qu'il venait d'acheter son appart. Alors que je n'avais aucun engagement de ce type à Lyon. Je suis donc venue vivre avec lui à Saint-Just Saint-Rambert (petite ville de 14000 habitants dans la campagne forézienne) en début d'année 2015.

Les débuts ont été difficiles car j'ai cherché du travail pendant 4 mois sans rien trouver. Pour quelqu'un comme moi qui avait toujours travaillé, c'était dur! Et puis je vous laisse imaginer ce que c'est que de vivre à la campagne sans voiture! D'autant que j'ai raté deux chouettes opportunités de travail car je n'avais pas de voiture, justement. La première, c'était vendeuse à Décathlon au rayon running. Moi qui adore courir, en faire mon job aurait été génial! Mais ce Décathlon se trouve à Villars, une ville limitrophe de Saint-Etienne, et qui est inaccessible depuis Saint-Just Saint-Rambert sans voiture. Et la deuxième, c'était formatrice d'anglais (je suis américaine) dans des entreprises. Mais là aussi, il fallait le permis! Autant vous dire que j'étais dégoutée car ces deux boulots m'auraient bien plu!

A cette période, donc, je me suis inscrite dans une auto-école à 10 min à pied de chez nous. Il s'agit de l'auto-école AERS (Auto-Ecole Raymond Sanchez). Elle est tenue par un couple plus âgé absolument charmant, Marie et Raymond Sanchez. C'est le genre de personnes qu'on aimerait avoir comme papy et mamie! Ils ont ouvert leur auto-école en 1979 et ont même appris à conduire à la maman de mon chéri, à l'époque!

L'Auto-Ecole Raymond Sanchez (AERS) à Saint-Just Saint-Rambert...

L'Auto-Ecole Raymond Sanchez (AERS) à Saint-Just Saint-Rambert...

Avec Clotilde, ma monitrice auto-école...

Avec Clotilde, ma monitrice auto-école...

Je me suis donc inscrite dans cette auto-école en mars 2015, je crois. Et j'ai passé mon examen du code de la route le 1er septembre 2015, que j'ai réussi du premier coup! J'ai mis un peu de temps pour passer cet exam car entre-temps, j'avais trouvé du travail dans une parfumerie à Andrézieux-Bouthéon et je travaillais pas mal. Donc je révisais le code chez moi, sur un site internet spécialisé appelé "Prépacode". J'avoue que je n'avais pas trop envie de me retrouver dans une salle remplie de jeunes jouvenceaux et jouvencelles, à faire du code, à l'auto-école. Ce n'est pas que j'avais honte, mais bon!

J'ai donc eu mon code! J'étais contente! J'ai donc pris mes premières leçons de conduite avec une super monitrice qui s'appelle Clotilde. C'est grâce à elle si j'ai mon permis de conduire aujourd'hui, et en plus si je l'ai eu du premier coup! J'ai occasionnellement conduit avec les autres moniteurs, mais c'est surtout avec elle que j'étais. Elle est très patiente, très pédagogue et elle a un bon petit sens de l'humour qui fait qu'elle me faisait bien rire parfois. De plus, elle a du caractère! Je me souviens une fois, il y avait une camionette qui nous collait vraiment beaucoup lors d'une leçon. Elle n'a pas apprécié (d'autant que ça me stressait un peu!) et m'a dit calmement de lâcher les pédales. Du coup, c'est elle qui les a pris, elle a pilé deux ou trois coups rapidement pour que les feux stop s'allument derrière et elle a fait des grands gestes au conducteur de cette camionette, lui signifiant qu'il devait prendre ses distances. Il a compris et ne m'a plus collé. A la suite de ça, elle m'a donné le leçon suivante: qu'il ne faut jamais, jamais, jamais laisser les autres usagers de la route nous mettre la pression quand on conduit, du moment ou on fait ce qu'il faut et ou on respecte les règles du code de la route. Bref, c'est vraiment une monitrice exceptionnelle, un grand merci à elle! 

Du coup, mes leçons se sont terminées et j'ai demandé une date pour mon exam du permis de conduire. Elle est finalement tombée: le 22 mars 2015! Aïe, aïe, aïe, le jour tant redouté arrivait enfin!

J'ai eu mon permis de conduire!!!

Bizarrement, je n'étais pas trop stressée ce jour-là, enfin, jusqu'à ce que je monte dans la voiture avec l'inspectrice à côté de moi, sur le siège passager, et Clotilde derrière. J'étais trop contente que ce soit elle qui nous accompagne, moi et les trois autes jeunes qui passaient leur permis aussi!

Je l'ai passé à la sous-préfecture de la Loire, j'ai nommé Montbrison. Cet examen s'est plutôt bien passé, sauf une grosse faute de ma part. En arrivant sur un rond-point, j'ai ralenti et j'ai voulu passer ma première. Au lieu de cela, j'ai commencé à passer ma troisième (erreur que je ne faisait jamais, jamais, jamais en leçon!). J'ai donc calé alors que j'étais déjà légèrement engagée sur l'anneau du rond-point! Panique à bord! Fort heureusement, il n'y avait pas d'autres voitures et l'inspectrice m'a dit de redémarrer, tout simplement. Sinon, je me suis plantée sur ma manoeuvre aussi. L'inspectrice me demande de me garer en bataille arrière. J'essaie une première fois et je me loupe. Le trait est complètement dessous la voiture et je chevauche deux places! lol Du coup, je lui demande si je peux recommencer et elle me dit oui, de faire comme si c'était ma voiture et comme si elle et Clotilde n'étaient pas là. Inutile de vous dire que j'ai pensé très fort que si c'était vraiment ma voiture et si elles n'étaient pas là, je n'aurais pas fait un bataille arrière et je serais allée me garer autre part !

Du coup, je retente et... je rate une deuxième fois! Aïe aïe aïe! Du coup, l'inspectrice me dit qu'on ne va tout de même pas passer 20 minutes à faire cette manoeuvre! Oups! Et du coup, on passe aux vérifs intérieures et extérieures de la voiture. J'ai bien répondu aux trois questions (j'avais révisé pendant des heures le dimanche précédent)! Sinon, je n'ai loupé aucune priorité à droite, j'ai bien fait mes contrôles rétros, etc...

Bref, deux jours après, j'apprends que je l'ai eu! A ras les paquerettes car j'ai eu 22 points sur 31! Et il ne faut pas avoir moins de 21 points, je crois! C'était donc tout juste, mais je m'en fiche car je l'ai eu et c'est le plus important!

Voilà, j'ai donc enfin passé et réussi mon examen du permis de conduire à 33 ans! Y a pas d'âge, hein! Je compte m'acheter une petite voiture d'occaz dans quelques temps, quand j'aurais un peu économisé. Pour l'instant, je travaille sur Saint-Etienne, mais je peux y aller en car, donc ça va. Je ne suis pas pressée.

 

Et vous, c'était comment votre exam du permis de conduire?

 

Publié dans Lifestyle

Partager cet article

Repost 0