Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

"The world's most famous unknown artist" (la plus célèbre artiste inconnue du monde), voici comment le légendaire John Lennon décrivait sa compagne, l'artiste japonaise Yoko Ono...

En effet, cette dernière est surtout connue pour la relation très médiatisée qu'elle entretient avec le leader du groupe au succès planétaire et intemporel, j'ai nommé les "Beatles". John Lennon et Yoko Ono deviennent inséparables et entretiendront une relation passionnée de la fin des années 1960 jusqu'à l'assassinat du chanteur en 1980. Ces deux-là étaient tellement fusionnels que certains diront que c'est de la faute de Y.O. si les Beatles se sont séparés, celle-ci étant beaucoup trop présente dans la vie du groupe.

John Lennon et Yoko Ono dans les années 70...

John Lennon et Yoko Ono dans les années 70...

Yoko Ono aujourd'hui...

Yoko Ono aujourd'hui...

Quoi qu'il en soit, Yoko Ono a toujours été, avant tout, une artiste expérimentale, plasticienne, poète, musicienne, chanteuse... et j'en passe. Elle fera d'ailleurs partie de Fluxus, un mouvement d'art contemporain né dans les années 60 "qui touche aussi bien les arts visuels que la musique et la littérature, par la réalisation de concerts, d'"events", de productions de livres, de revues ou de confections d'objets". Mais je ne m'étendrai pas plus sur son "background". Pour ça, je vous laisserai vous documenter sur internet.

Il y a donc un mois environ, mon homme et moi sommes donc allés à l'exposition qui lui est consacrée au M.A.C. (Musée d'Art Contemporain) de Lyon, en plein coeur de la Cité Internationale. Comme je ne la connaissais que comme "femme de", j'ai voulu aller voir un peu son oeuvre, que je ne connaissais pas. Et comme j'adore l'art contemporain, ça faisait une bonne occasion d'aller se faire une expo par la même occasion...

Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...
Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...

Le MAC de Lyon... J'adore la photo ci-dessus, avec tous les jeux de mots par rapport au mot "marche"...

Evidemment, il y avait beaucoup, beaucoup d'oeuvres exposées et je fais le choix dans cet article de ne montrer que celles qui m'ont particulièrement marqué, et qui sont au nombre de six. 

Je vais donc commencer par le jeu d'échecs complètement blanc que l'on trouve dans la première salle de l'expo. C'est assez déconcertant...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Pas de pions noirs et blancs qui s'affrontent. Tous les pions sont blancs (couleur de la paix). Enfin, ce n'est pas étonnant lorsqu'on connaît la vision pacifiste de l'artiste. Selon elle, le jeu d'échecs est comme un jeu de guerre. Donc pourquoi ne pas mettre tous les pions de la même couleur pour symboliser l'unité entre les peuples? On peut essayer d'y jouer, certains se sont d'ailleurs prêtés au jeu lorsque j'y étais, mais c'est quasi impossible. Le titre de l'oeuvre est "Play It By Trust". Ce titre évoque donc la confiance qu'il convient d'instaurer entre les joueurs, c'est-à-dire celle qui devrait potentiellement s'appliquer sur tous les dialogues de tous les citoyens du monde...

La deuxième oeuvre que j'ai beaucoup aimé est intitulée "Skyladders"... Le visiteur est invité à monter sur ces échelles pour se rapprocher du ciel... D'ailleurs, la première fois ou John Lennon et Yoko Ono se sont rencontrés, c'était au sommet d'une échelle.

" See if the Sky is Nearer From the Ladder" (Voyez si le ciel est plus près du haut de l'échelle)
" See if the Sky is Nearer From the Ladder" (Voyez si le ciel est plus près du haut de l'échelle)

" See if the Sky is Nearer From the Ladder" (Voyez si le ciel est plus près du haut de l'échelle)

La troisième oeuvre qui m'a interpellé s'intitule "We Are All Water". Dans son texte de 1967, Water Talk, tout comme dans sa chanson "We Are All Water", en 1972, Yoko Ono réaffirme que nous sommes tous également des récipients contenant de l'eau. Pour matérialiser cette idée, elle réalise en 2006, une installation composée de flacons tous partiellement remplis de la même quantité d'eau et portant sur l'étiquette écrite à la main, le nom d'une personnalité politique, d'un artiste, d'un musicien, d'un truand, d'un poète, d'un tyran, d'un philosophe...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

La quatrième oeuvre que j'ai aimé était intitulée "Ex It". Elle était composée d'une centaine de cercueils pour hommes, femmes et enfants. L'instruction de Yoko Ono précise que ce sont des cercueils rudimentaires, tels que ceux utilisés sur les champs de batailles (encore une dénonciation de la guerre!). Une centaine d'arbres émergent de ces cercueils, tandis qu'on peut entendre des chants d'oiseaux. Métaphore de la mort et de la résurrection... Mais aussi de l'espoir, à mon avis.

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

La cinquième oeuvre dont je vais parler est celle qui m'a le plus marqué. Yoko Ono est très engagée dans la lutte contre la violence faite aux femmes et cette oeuvre en est l'exemple parfait...

En fait, on rentre dans une petite salle sur les murs de laquelle il y a des dizaines et des dizaines de témoignages véridiques de femmes battues pendant que sur un écran géant, on voit du feu et une voix féminine en bande audio qui pousse des lamentations. Au centre de la salle, un tas de vétements féminins. Poignant...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon
Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Ce qui m'a fait le plus impression, au-delà bien sûr de toutes ces histoires horribles, c'est le fait qu'on voit les yeux de ces femmes en photo, au-dessus de leurs témoignages. Seulement leurs yeux. Qui nous fixent. Avec ces cris de femme en fond sonore. Ambiance. C'en est presque gênant. Presque comme si ces femmes nous prenaient à partie dans leur malheur. C'est oppressant. Elles sont là, à nous fixer. Mais ça nous permet de nous souvenir qu'il y a beaucoup de femmes qui souffrent (et qui meurent) à travers le monde à cause de la violence masculine. Et, comme pour exorciser cela et nous donner de l'espoir, un poème de Yoko Ono intitulé "Rising" au milieu de tous ces témoignages...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

Voici une traduction rapide et "on the spot" de ce poème:

 

" SOULEVEMENT

Ecoute ton coeur

Respecte ton intuition

Manifeste-toi

Aie courage

Fais preuve de rage

Nous sommes toutes ensemble

 

Suis ton coeur

Utilise ton intuition

Manifeste-toi

Il n'y a pas de confusion

Aie courage

Fais preuve de rage

Nous nous soulevons"

 

Et enfin, la sixième oeuvre que j'ai adoré se trouvait à la sortie, c'était le "Wish Tree". En fait, dans les temples japonais, le visiteur peut acheter des prières imprimées sur papier et les accrocher aux buissons des temples. Marquée dans son enfance par cette pratique, Yoko Ono réalise cette pièce en 1996. Les voeux inscrits par les visiteurs sont ensuite conservés dans l'Imagine Peace Tower, monument de lumière dédié à la Paix que Yoko Ono a fait construire à la mémoire de John Lennon en Islande.

J'ai donc écrit mon souhait sur un bout de papier, que j'ai accroché sur le Wish Tree à la sortie du musée. Le voici...

Moi et mon chéri pour toujours...
Moi et mon chéri pour toujours...

Moi et mon chéri pour toujours...

Voilà pour cette exposition sur Yoko Ono et qui s'intule Lumière de l'Aube. Elle dure jusqu'au 10 juillet de cette année, n'hésitez donc pas à y aller, il y a encore le temps! Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié, on voit que les combats principaux de Yoko Ono sont la paix mondiale, la violence conjugale mais aussi l'égalité entre humains et la place de la femme dans la société. Sur ce, je vous laisse avec un dernier message de Yoko Ono et John Lennon...

Exposition sur Yoko Ono au Musée d'Art Contemporain de Lyon

A bientôt, mes jolies Coccinettes!

Publié dans Lifestyle

Commenter cet article