Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'ai eu 35 ans!!

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

J'ai eu 35 ans!!

"Je connais un moyen de ne pas vieillir: c'est d'accueillir les années comme elles viennent et avec le sourire... Un sourire, c'est toujours jeune"

Et voilà comment j'ai décidé d'aborder mon 35ème anniversaire: avec le sourire, c'est toujours tellement plus agréable après tout (plutôt que de déprimer)! Car d'arriver à la moitié de la trentaine a été une étape pour moi. Pas forcément désagréable, mais on se surprend tout de même à dresser le bilan de sa vie. Et je vois que même s'il y a quelques petites choses à améliorer dans la mienne (notamment au niveau professionnel), j'ai tellement de choses pour lesquelles je suis reconnaissante: un chéri absolument merveilleux, le bel appartement dans lequel nous vivons, les beaux voyages ou les restos et autres sorties qu'on fait en amoureux...

En bref, je me sens si bien dans ma peau et dans ma tête! Et c'est pour cela que j'aborde ma 35ème année avec philosophie. Car après tout, le plus important est de se sentir épanoui(e) dans sa vie, et c'est mon cas. Même pas peur des années qui passent, des ridules ou des quelques cheveux blancs qui s'installent progressivement, nan mais!

Le plus important n'est pas l'âge mais l'état d'esprit!

Goûter d'anniversaire avec un délicieux gâteau au chocolat (chocolatine), miam!
Goûter d'anniversaire avec un délicieux gâteau au chocolat (chocolatine), miam!
Goûter d'anniversaire avec un délicieux gâteau au chocolat (chocolatine), miam!

Goûter d'anniversaire avec un délicieux gâteau au chocolat (chocolatine), miam!

Le jour "officiel" de mon anniversaire était le jeudi 17 août dernier, en pleine semaine travaillée. J'ai donc décidé de le fêter le week-end qui suivait avec mon chéri et mon Daddy. Le samedi après-midi, j'ai organisé un petit goûter d'anniversaire avec champagne et chocolatine achetée dans une pâtisserie vers chez nous (photos ci-dessus). 

Et le dimanche, on est allés visiter (toujours à trois) un joli petit château vers chez nous: la Bâtie d'Urfé. J'y ai pris plein de photos et je compte publier un article l'an prochain (car je suis sensée être en "pause bloguesque" jusqu'en janvier, hi hi!) sur cet édifice qui a un passé très riche et intéressant.

Puis, après ça, on est allés manger le soir dans une auberge sur les hauteurs de Saint-Just Saint-Rambert (où on vit): l'Auberge des Faux. J'avais déjà été une ou deux fois manger là-bas et j'adore le côté simple, rustique et authentique de la cuisine et de la déco. Le dimanche soir, c'est le "menu casse-croûte" à 12.90 euros: grand plat de charcuterie, râpées à volonté accompagnées de salade, ENORME plateau de fromages secs, fromage blanc et ENORME panier de fruits! Le tout fait-maison, bien sûr! D'ailleurs, je crois qu'ils ont une ferme à eux et qu'ils produisent leur charcuterie eux-mêmes: je n'ai jamais mangé un aussi bon jambon que chez eux, une tuerie! Il est frais, fondant comme du beurre et n'a pas cette couleur rosée suspecte de celui qu'on trouve sous vide en supermarché! Je publierai également un article sur cette auberge l'année prochaine, stay tuned!

Visite de la Bâtie d'Urfé, très beau château au coeur de la Loire...
Visite de la Bâtie d'Urfé, très beau château au coeur de la Loire...
Visite de la Bâtie d'Urfé, très beau château au coeur de la Loire...

Visite de la Bâtie d'Urfé, très beau château au coeur de la Loire...

A l'auberge des Faux! Sur la photo ci-dessus, une râpée dans l'assiette avec la salade. La râpée est THE spécialité culinaire stéphanoise et forézienne, c'est une galette de pommes de terre crues râpées (d'où leur nom) revenues à la poêle. Un peu gras, mais c'est un régal! On a mangé ça avec du sarasson, fromage frais aux fines herbes typique de la Loire et de la Haute-Loire... Miam!
A l'auberge des Faux! Sur la photo ci-dessus, une râpée dans l'assiette avec la salade. La râpée est THE spécialité culinaire stéphanoise et forézienne, c'est une galette de pommes de terre crues râpées (d'où leur nom) revenues à la poêle. Un peu gras, mais c'est un régal! On a mangé ça avec du sarasson, fromage frais aux fines herbes typique de la Loire et de la Haute-Loire... Miam!
A l'auberge des Faux! Sur la photo ci-dessus, une râpée dans l'assiette avec la salade. La râpée est THE spécialité culinaire stéphanoise et forézienne, c'est une galette de pommes de terre crues râpées (d'où leur nom) revenues à la poêle. Un peu gras, mais c'est un régal! On a mangé ça avec du sarasson, fromage frais aux fines herbes typique de la Loire et de la Haute-Loire... Miam!

A l'auberge des Faux! Sur la photo ci-dessus, une râpée dans l'assiette avec la salade. La râpée est THE spécialité culinaire stéphanoise et forézienne, c'est une galette de pommes de terre crues râpées (d'où leur nom) revenues à la poêle. Un peu gras, mais c'est un régal! On a mangé ça avec du sarasson, fromage frais aux fines herbes typique de la Loire et de la Haute-Loire... Miam!

Venons-en aux cadeaux que j'ai reçu pour mon anniversaire. Il y a une chose que vous devriez savoir sur moi: j'ai HOR-REUR qu'on me fasse des cadeaux, et oui! J'estime que si je veux quelque chose, je me le paie moi-même, tout simplement! Et si c'est cher, ben j'économise. Bref, je n'aime pas du tout recevoir des cadeaux, suis-je bizarre, lol?!

Mais j'ai quand même été gâtée, cette année! Tout d'abord par mon chéri qui m'a payé une bonne partie du merveilleux voyage qu'on a fait en juillet (même si j'ai participé, hein!). Je ne vous dirai pas où on a été, je vous réserve la surprise pour l'an prochain, lorsque je reprendrai la publication de mes articles de façon régulière.

Mais voici les cadeaux que j'ai reçu de la part de mes autres proches...

J'ai eu 35 ans!!
J'ai eu 35 ans!!
J'ai eu 35 ans!!
J'ai eu 35 ans!!

Cela faisait un moment que je regardais les vidéos de youtubeuses françaises rentrant de leurs voyages aux Etats-Unis avec les bras chargés de produits de la marque de cosmétiques TARTE. Et j'avoue que les jolis packagings me faisaient plutôt envie, lol! Malheureusement, cette marque "éco-friendly" (formulés sans parabens, sodium lauryl sulfates, gluten, fragrances synthétiques...) et lancée en l'an 2000 à New-York est vendue dans les SEPHORA américains, mais pas français, snif!

Du coup, quand mon père a rendu visite à ma soeur (qui vit en Californie) en juin, elle en a profité pour lui dire que ce serait bien pour lui de m'acheter des produits de cette marque pour mon anniversaire. Elle savait que c'est une marque qui m'intéresse. Du coup, il m'a offert cette magnifique palette contouring (photos ci-dessus) qu'il a ramené des Etats-Unis en juin. Elle est littéralement COS-MIQUE! Je ne l'ai pas encore utilisée, mais j'ai hâte! Pour accompagner cette palette, un kit blush (à base d'argile amazonienne, rien que ça!)/rouge à lèvres liquide offert par ma petite soeur. 

Le rouge à lèvres MAC en collaboration avec Marie Lopez (aka EnjoyPhoenix)...
Le rouge à lèvres MAC en collaboration avec Marie Lopez (aka EnjoyPhoenix)...
Le rouge à lèvres MAC en collaboration avec Marie Lopez (aka EnjoyPhoenix)...

Le rouge à lèvres MAC en collaboration avec Marie Lopez (aka EnjoyPhoenix)...

Début août, je suis allée faire une virée shopping sur Lyon avec ma belle-mère (la maman de mon chéri) et on est allées à la boutique MAC de la rue du Président Edouard Herriot en centre-ville. J'ai voulu tester le RAL que cette marque a fait en collaboration avec la youtubeuse EnjoyPhoenix et comme j'ai bien aimé, ma belle-mère me l'a offert en guise de cadeau pour mon anniversaire. Trop gentil, merci Elyane, si tu passes par là!

Ce rouge à lèvres est surprenant dans le sens où quand on le voit, on pense que c'est simplement un beige/nude basique si je puis dire, mais quand on le met, il a un petit reflet rosé très discret...

Début août, j'ai également reçu un colis de ma petite soeur (toujours la même qui vit en Californie, je n'en ai qu'une!) qui m'envoyait d'autres petits cadeaux! Trop adorable, elle m'a bien gâtée! Ce colis contenait d'autres rouges à lèvres liquides de la marque TARTE, mais aussi d'une autre marque qui s'appelle OCC (Obsessive Compulsive Cosmetics). C'est une marque bio créée en 2004 à New-York par un maquilleur pro. Au départ, il n'y avait que deux baumes à lèvres, mais la gamme n'a cessé de s'étendre depuis... Ces cosmétiques sont différents car ils utilisent, entre autres ingrédients, du chanvre de cannabis ("hemp", en anglais)! Et oui! Pour la petite info, le cannabis est légalisé dans beaucoup d'états aux Etats-Unis. Ce chanvre, donc, a toutes les propriétés du cannabis excepté le taux de THC, l'agent "droguant" de la plante. Les fibres de ce chanvre sont réputées pour être parmi les plus résistantes au monde et sont utilisées dans la fabrication de vêtements, d'accessoires ou même de parfums!

En tout cas, c'est un cadeau qui me laisse un peu perplexe, j'avoue, mais je n'ai pas encore testé ces produits, je verrai ce que ça donne le moment venu...

Quelques rouges à lèvres liquides de la marque TARTE...

Quelques rouges à lèvres liquides de la marque TARTE...

Deux rouges à lèvres liquides de la marque OCC (Obsessive Compulsive Cosmetics). Regardez bien la liste d'ingrédients sur l'une des photos ci-dessus, et plus précisément le deuxième...
Deux rouges à lèvres liquides de la marque OCC (Obsessive Compulsive Cosmetics). Regardez bien la liste d'ingrédients sur l'une des photos ci-dessus, et plus précisément le deuxième...
Deux rouges à lèvres liquides de la marque OCC (Obsessive Compulsive Cosmetics). Regardez bien la liste d'ingrédients sur l'une des photos ci-dessus, et plus précisément le deuxième...

Deux rouges à lèvres liquides de la marque OCC (Obsessive Compulsive Cosmetics). Regardez bien la liste d'ingrédients sur l'une des photos ci-dessus, et plus précisément le deuxième...

Et enfin, le dernier cadeau, c'en est un que je me suis fait à moi-même, hi hi! Un petit PC portable de la marque ASUS que je peux transporter partout et même emmener en vacances si je veux... Il est super pratique et je trouve que c'est un excellent investissement!

J'ai eu 35 ans!!
J'ai eu 35 ans!!

Je ne devais pas du tout publier d'articles cette année car je m'étais mise en "pause bloguesque" et j'ai quand même trouvé le moyen d'en publier quatre ou cinq au cours des derniers mois, lol! J'avoue, je suis accro à ce blog, oui, oui! D'ailleurs, même si je ne publie pas grand-chose en ce moment, cela ne veut pas dire que je ne travaille pas dessus! J'écris des articles très régulièrement et j'en ai déjà une vingtaine de programmés pour l'année prochaine. Vous pourrez lire le premier mi-janvier (si je n'en écris pas un sur Noël d'ici là: je suis incorrigible! lol)

Prenez bien soin de vous! Faites l'amour, pas la guerre!

A très bientôt!

Publié dans Lifestyle

Partager cet article

Repost 0

Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

J'ai toujours été une citadine endurcie. Ayant vécu à Lyon la majeure partie de ma vie, j'ai longtemps été habituée aux métros bondés en heures de pointe, à la rue de la République (rue piétonne majeure dans le centre de la capitale des Gaules) noire de monde les samedis après-midi lors de virées shopping endiablées, bref, à l'entassement des êtres humains dans le bitume, le bitume et encore le bitume. Je ne crache pas dans la soupe: vivre en ville offre de très nombreux avantages. Tant au niveau de l'accessibilité (tout est facilement accessible et à toute heure) qu'au niveau de la vie culturelle ou des sorties...

J'ai adhéré, et j'ai même aimé, ce mode de vie durant des années. Mais j'avoue qu'il y avait des fois où j'avais besoin de me reconnecter avec la verdure, la nature. Comme je n'avais pas le permis de conduire (et donc pas de voiture), j'étais "condamnée" à trouver des endroits de verdure intra muros. Ainsi, régulièrement, je me rendais au Parc de la Tête d'Or (pour mes sessions de running aussi) ou au Parc de La Feyssine. Mais ce n'étaient que des parcs, rien à voir avec une nature plus "authentique", je dirais...

Puis j'ai rencontré Julien, et non seulement je suis tombée follement amoureuse de lui, mais aussi de la Loire, où il vivait et où je vis avec lui maintenant. La Loire est un département où la nature est prépondérante. Et cette nature est contrastée: lacs, monts (du Lyonnais, du Forez), bois, fleuve (le plus long de France, qui plus est!), étangs, massifs montagneux et forêts... Cela fait plus de deux ans que je vis dans ce beau département ligérien et je peux le dire haut et fort maintenant:

I love nature!!!

Mon homme me répète souvent que je suis devenue une vraie campagnarde lol! Je préfère chausser mes baskets et aller crapahuter sur des sentiers de nature plutôt que d'aller faire les boutiques ou encore d'aller boire un verre dans le dernier bar branché en centre-ville, impensable il y a encore quelques années! Et c'est d'ailleurs sur des sentiers forestiers de la Loire que je vous emmène aujourd'hui! En route pour la Croix de Chaubouret dans le Massif du Pilat!

Arrivée dans le Massif du Pilat...

Arrivée dans le Massif du Pilat...

Le Pilat est un massif montagneux de 700 km2 sur les contreforts du Massif Central et qui se trouve dans le département de la Loire, à côté de Saint-Etienne et pas loin de Lyon. Ce massif culmine à 1432 mètres d'altitude. Et il se trouve pas loin de chez nous. En 35-40 minutes depuis Saint-Just Saint-Rambert (où nous vivons), on y est!

Et il y a deux semaines, début mai, on a décidé d'y aller pour se balader du côté de la Croix de Chaubouret, sur le domaine skiable du Bessat. On s'est fait une petite promenade de 5-6 kilomètres dans la forêt. Et à notre grande surprise, il y avait encore un peu de neige! En mai! Mais la promenade était vraiment agréable et la végétation magnifique! On s'arrêtait parfois pour s'imprégner du calme de la nature, c'était chouette!

Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...
Balade en forêt à la Croix de Chaubouret dans le Pilat...

Après avoir marché quelques kilomètres, on est arrivés au Creux du Loup, grande clairière à la croisée de plusieurs chemins où il se raconte qu'un jeune berger prénommé Gaspard tua un loup énorme, la bête du Bessat, dans les années 1897-1900... Mais il se trouve que l'origine de cette histoire est beaucoup moins extraordinaire...

En effet, à l'origine, des Bohémiens passant par le col de la République (non loin de là), perdirent un petit singe dans le secteur. Aussi en informèrent-ils un paysan local qu'il rencontrèrent dans leur cheminement. Celui-ci colporta la nouvelle et l'information courut de ferme en ferme, en se déformant. Si bien que le petit primate se transforma bientôt en panthère géante puis en loup énorme qui ne manqua pas d'attirer l'attention des journalistes locaux. Des battues furent même organisées, sans résultat. L'histoire ne dit pas si le petit singe retrouva son propriétaire, mais on assura avoir tué un énorme loup dans cette clairière, présenté comme la fameuse bête du Bessat.

Le Creux du Loup dans le Pilat...
Le Creux du Loup dans le Pilat...
Le Creux du Loup dans le Pilat...
Le Creux du Loup dans le Pilat...

Le Creux du Loup dans le Pilat...

Après cela, on est repartis en direction du Bessat et du col de Chaubouret par un sentier qui devait nous mener à la Croix des Fosses. Mais laissez-moi vous conter l'histoire de cette croix...

Le village du Bessat, en 1562, fut le théâtre d'un terrible bataille entre protestants ardéchois et catholiques foréziens. En effet, on raconte qu'en octobre 1562, les protestants d'Annonay auraient décidé d'aller attaquer Saint-Etienne pour y prendre les armes que cette ville fabriquait. Le 27 octobre 1562, ils profitèrent du moment où les gardes stéphanois ouvraient les portes de la ville, pour investir la cité. Ils y restèrent cinq jours, ce qui laissa le temps aux catholiques locaux de s'organiser pour aller les affronter. La bataille eut lieu au Bessat le 31 octobre de cette même année, dans le Pilat, et ce fut une terrible boucherie. Les protestants furent littéralement décimés.

Et c'est dans la clairière où l'on peut voir la Croix des Fosses que les protestants qui périrent dans la bataille furent enterrés.

En route pour la Croix des Fosses...
En route pour la Croix des Fosses...
En route pour la Croix des Fosses...
En route pour la Croix des Fosses...
En route pour la Croix des Fosses...

En route pour la Croix des Fosses...

La Croix des Fosses...
La Croix des Fosses...
La Croix des Fosses...
La Croix des Fosses...

La Croix des Fosses...

On a repris notre marche en direction du col de Chaubouret, mais avant d'y retourner (c'était le point de départ de notre balade), on a fait un petit crochet pour voir la statue de la Madone qui culmine à 1246 mètres d'altitude. Lorsqu'on y arrive, on peut voir un très beau panorama.

Mais à la base, ce n'était pas une statue de la Vierge qu'il y avait là. En effet, en 1811, à la naissance du fils de Napoléon 1er (surnommé l'Aiglon), le village du Bessat décida d'ériger une colonne supportant une sphère, elle-même surmontée d'un aigle. Ce monument fut inauguré le 23 juin 1811. Mais il fut brisé par la foudre en 1815.

Quelques décennies après, à la naissance du fils de Napoléon III, en 1856, le village du Bessat décida de commémorer l'évènement en élevant un nouveau piédestal en forme de pyramide tronquée, porteur cette fois-ci d'une statue de la Vierge, "la Madone du prince impérial".

Nous nous sommes donc dirigés vers cette statue de la Vierge...

Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...
Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...

Arrivée à la statue de "La Madone du prince impérial", surplombant le village du Bessat...

Un peu en contrebas de la statue de la Vierge et dominant le village du Bessat, un banc sur lequel j'ai gravé nos initiales, à mon chéri et à moi: H+J... Ah, l'amour!!!
Un peu en contrebas de la statue de la Vierge et dominant le village du Bessat, un banc sur lequel j'ai gravé nos initiales, à mon chéri et à moi: H+J... Ah, l'amour!!!
Un peu en contrebas de la statue de la Vierge et dominant le village du Bessat, un banc sur lequel j'ai gravé nos initiales, à mon chéri et à moi: H+J... Ah, l'amour!!!
Un peu en contrebas de la statue de la Vierge et dominant le village du Bessat, un banc sur lequel j'ai gravé nos initiales, à mon chéri et à moi: H+J... Ah, l'amour!!!
Un peu en contrebas de la statue de la Vierge et dominant le village du Bessat, un banc sur lequel j'ai gravé nos initiales, à mon chéri et à moi: H+J... Ah, l'amour!!!
Un peu en contrebas de la statue de la Vierge et dominant le village du Bessat, un banc sur lequel j'ai gravé nos initiales, à mon chéri et à moi: H+J... Ah, l'amour!!!

Un peu en contrebas de la statue de la Vierge et dominant le village du Bessat, un banc sur lequel j'ai gravé nos initiales, à mon chéri et à moi: H+J... Ah, l'amour!!!

Après ça, et avant de reprendre la route pour rentrer chez nous, on a décidé de s'arrêter à l'hôtel-auberge Le Chaubouret pour un bon goûter. J'ai bien aimé le décor un peu "rustique" de la grande salle à manger. J'ai pris une part de tarte aux myrtilles et son sorbet (à la myrtille). Et Julien, mon chéri, a pris une crêpe nommée "La Chaubouret" avec fruits rouges, coulis de fruits rouges, glace aux myrtilles et chantilly... J'aurais aimé que le service soit un peu plus chaleureux, mais ce qu'on a mangé était très bon, fait maison et les proportions étaient généreuses. Je recommande donc, cette charmante auberge.

Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...
Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...
Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...
Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...
Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...
Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...
Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...

Petit (enfin, tout est relatif, hum!) goûter à l'auberge de Chaubouret...

Après avoir mangé, je suis allée prendre quelques photos de la Croix de Chaubouret avant de monter en voiture. Cette croix a été érigée en 1875 et remplace des monuments plus anciens qui tous marquèrent ce point de passage important entre les vallées de la Loire et du Rhône.

Nommée successivement "Croix de Chobourel" ou encore "Croix de Chabouret", le nom a varié au fil des années mais le terme "chaux" demeure, désignant un espace dénudé. Parfaite description du col de Chaubouret. Cette croix a une petite niche grillagée contenant une petite statue de la Vierge.

La Croix de Chaubouret, sur la commune du Bessat dans la Loire...
La Croix de Chaubouret, sur la commune du Bessat dans la Loire...

La Croix de Chaubouret, sur la commune du Bessat dans la Loire...

Et voilà pour cette chouette balade dans le massif du Pilat. On a vraiment adoré cette petite marche!!! Je recommande vivement, mais plutôt aux beaux jours, car même en mai, il y avait encore de la neige et beaucoup d'endroits boueux...

Et vous, connaissez-vous le massif du Pilat? Qu'aimez-vous y faire?

A bientôt!

Publié dans La Loire

Partager cet article

Repost 0

I love Le Puy-en-Velay!!

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

On l'aperçoit de loin. D'abord un éclair fugace marron-orangé au sommet d'une petite colline. Puis, on se rapproche un peu plus et doucement, les contours se dessinent plus nettement. Une silhouette. Imposante. On parcourt encore quelques kilomètres et on atteint enfin le but de notre virée, Le Puy-en-Velay, en Haute-Loire. Et on constate, en levant les yeux, que cette silhouette massive est en fait une statue de la Vierge Marie tenant l'enfant Jésus dans ses bras et baissant son regard protecteur sur la cité des Ponots. Je l'ai remarqué en m'y promenant: où que l'on soit, et même si on se balade dans les ruelles anciennes et étroites de la vieille ville, il arrive très régulièrement un moment où les bâtiments s'espacent suffisamment pour qu'on la voit, trônant, majestueuse, sur sa petite colline, le Rocher Corneille. Elle est visible de partout dans la ville, omniprésente, Notre-Dame de France... Le ton est donné. Le Puy est une ville de tradition catholique, et on le ressent tout au long de notre visite. D'ailleurs, elle est le point de départ de la Via Podensis, un des chemins contemporains de la route de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

J'adore cette ancienne cité pour ça, justement. Je suis chrétienne protestante, élevée dans la foi catholique (merci à mon Daddy américain protestant et à ma maman française catholique). Sans forcément aller à la messe tout le temps, je lis la Bible régulièrement et je prie également. Et c'est pour cela que j'aime visiter des endroits qui mettent en valeur la foi chrétienne, ma foi qui m'est si chère. Je rêve d'ailleurs de faire un jour une partie du chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. We'll see...

Il y a quelques semaines, mon chéri et moi sommes allés y passer un samedi avec ses parents. Comme vous le savez si vous avez lu mes derniers articles, Julien et moi y avions été une première fois auparavant, mais la météo n'avait pas été au rendez-vous, à mon plus grand désespoir. Nous nous étions donc promis d'y retourner le plus vite possible, dès que le temps serait plus clément. Et deux semaines plus tard, comme les prévisions météo étaient plus qu'optimistes, on a décidé d'y retourner, en emmenant mes beaux-parents au passage. Et OMG! Le soleil a été au rendez-vous, comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous!! Mais trêve de discours, commençons cette jolie visite! En route!

Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...
Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...

Déambulation dans les rues anciennes du centre historique, pour finalement arriver sur la Place des Tables. Sur le chemin, on a pu voir des boutiques vendant de la dentelle du Puy, très réputée. Après cela, montée jusqu'à la cathédrale Notre-Dame-de-L'annonciation par la rue des Tables...

Nous sommes arrivés au Puy-en-Velay vers 10h45 ce samedi matin là. On s'est garés dans un parking en plein air sur la place du Breuil. A savoir, les parkings du Puy sont gratuits à partir du samedi midi! Puis, nous avons commencé à nous diriger à pied vers la vieille ville. Après avoir traversé la place du Plot et son marché de produits locaux et du terroir, ainsi que quelques petites jolies ruelles, nous sommes arrivés sur la place des Tables. Cette jolie petite place est juste trop pittoresque, avec ses jolies façades colorées. La fontaine, en son centre, est dite du "choriste". Elle a été dédiée au 15ème siècle à un jeune choriste qui chantait des cantiques dans les rues de ce quartier pendant les fêtes de Noël. Elle est classée Monument Historique depuis 1907.

Après être restés un moment sur la place pour prendre quelques photos et pour faire un tour dans une boutique de souvenirs, on a commencé la longue ascension de la rue des Tables, partant de la place des Tables et qui devait nous mener jusqu'à la cathédrale du Puy-en-Velay, la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation. Heureusement que je fais du running régulièrement car même en faisant ça, j'ai quand même un peu galéré pour effectuer cette grosse montée qui finissait en apothéose avec les marches (nombreuuuuuses! lol) de la cathédrale en elle-même! 134 marches en pente raide. Autant vous dire qu'en arrivant à l'intérieur du lieu saint, j'étais en nage et mon coeur battait la chamade! Je me suis promis à ce moment-là que j'allais intégrer plus d'entraînements en côte dans mes séances de course à pied! lol

Mais ça en valait la peine car l'intérieur de cette cathédrale est juste magnifique. Sans plaisanter, c'est l'une des plus belles qu'il m'ait été donné de voir de toute ma vie (et j'en ai visité un paquet, dont la sublime Sagrada Familia de Barcelone!). Deux semaines auparavant, la première fois où j'étais rentrée à l'intérieur (le jour où il avait fait mauvais, donc), "my jaw dropped" (ma mâchoire est tombée) tellement j'étais en admiration! En plus, c'est que je ne m'y attendais pas du tout car, à tort, je me disais qu'elle ne devait pas être vraiment exceptionnelle... Comme je me suis trompée! Mais voici quelques photos, enjoy!

L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...
L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...

L'intérieur de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation et sa Vierge Noire...

La cathédrale du Puy est de style roman et a vu sa construction commencer à la fin du XIe siècle et a été achevée au XIIIe siècle. Elle a été classée Monument Historique en 1862, mais également au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1998.

On peut y admirer une Vierge Noire qui trône sur un autel baroque (cf. les deux photos ci-dessus). Cette statue actuelle en remplace une autre qui fut brûlée lors de la Révolution française et qui avait été offerte par Louis IX (Saint-Louis) à son retour de la 7ème croisade.

Après cette visite de la cathédrale, nous avons décidé de monter jusqu'à la statue Notre-Dame de France, la fameuse que l'on peut voir de partout dans la ville du Puy. L'entrée est payante, 4 euros par personne, mais ça vaut largement le coup, à mon avis. Bref, après avoir payé, ENCORE une montée (oh naaaan!) assez raide qui se termine (évidemment!) par des marches, pour arriver jusqu'à la statue. Croyez-moi, la Vierge se mérite, hi hi! Il faut être en forme pour venir visiter Le Puy-en-Velay, oui, oui! Encore une fois, j'étais en nage, pfffiou! Mais le panorama, une fois arrivés à la statue, est à couper le souffle et vaut vraiment l'effort consenti! Et la statue, OMG! De si près, elle est juste magnifique! Elle mesure 16 mètres de haut (22.70 mètres avec le piédestal) et pèse 835 tonnes (110 pour la statue, 680 pour le piédestal et 45 pour son revêtement en fer). J'adore la couronne d'étoiles dorées ceignant la tête de la Vierge.

Pour la petite histoire, elle a été érigée en 1860 avec la fonte du fer de 213 canons venant de la prise de Sébastopol en 1855 pendant la Guerre de Crimée. Elle culmine à 757 mètres d'altitude, au sommet du "rocher Corneille", reste d'un cône volcanique en basalte de 132 mètres de haut...

Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...
Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...

Ascension jusqu'à la statue Notre-Dame de France et vue sur la ville du Puy et sa magnifique cathédrale...

Puis, nous sommes redescendus vers la ville et sommes allés manger. Après le déjeuner, on a décidé d'aller à la boutique Pagès, située au 29 place du Breuil. On avait lu dans un fascicule qu'on y avait droit à une dégustation de leur fameuse liqueur, la Verveine du Velay.

De très grande renommée, sa formule a été mise au point en 1859 par Joseph Rumillet, un herboriste du Puy-en-Velay. En 1886, Victor Pagès (son cousin) a été nommé directeur de la firme et a changé le nom de la liqueur en Verveine du Velay Pagès lors de la retraite de Joseph Rumillet, nom qui est resté jusqu'à nos jours.

La Verveine du Velay est composée (of course!) de verveine odorante (aussi appelée verveine citronnelle) mais aussi d'autres plantes comme les baies de genièvre ou le macis (enveloppe de la noix de muscade). Dans la composition de cette liqueur verte figurent d'autres plantes, aromates et épices gardés secrets pour préserver la recette originelle de la concurrence.

Deux semaines auparavant, j'en avais bu à la Chambre d'Hôtes lors de notre week-end en Ardèche, vous pouvez trouver le lien ici. Mais avec 55 % de volume d'alcool, j'avais trouvé que c'était trop fort. Bon, mais beaucoup trop fort. Du coup, la dame de la boutique nous a fait essayer La Petite Verveine du Velay, qui a été créée par Pagès il y a trois ou quatre ans. Elle est moins forte que sa grande soeur, seulement 18% de volume d'alcool, et juste délicieuse! Tellement délicieuse que j'en ai acheté une bouteille (environ 15 euros) que je vous ai mis en photo plus bas. Elle a le goût de la véritable Verveine, mais en plus sucré et plus "light". Trop bon!

Je recommande vivement La Petite Verveine du Velay Pagès, un régal!

Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine
Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine

Dans la boutique Pagès, place du Breuil au Puy-en-Velay. On y trouve les liqueurs Pagès, bien sûr, mais aussi des biscuits, bonbons, tisanes et autres produits à la verveine

Après cette petite dégustation fort délicieuse, on est allés chercher notre dessert (à base de verveine également!!) dans la rue Panessac, l'ancienne rue du commerce des grains qui a conservé de nombreux logis du XVe au XVIIIe siècle. Dans cette rue (au numéro 70) se trouve la Chocolaterie du Velay, un havre de gourmandises cacaotées. Deux semaines auparavant, on y avait découvert le Pavé de Panessac, une sorte de petit gâteau à la meringue, au chocolat blanc et à la mousse infusée à la verveine... en forme de pavé! Un régal! Nous y sommes donc retournés avec mes beaux-parents qui, eux aussi, ont beaucoup aimé cette pâtisserie velave!

D'ailleurs, cette dernière a été créée en 1985, lorsque la rue Panessac a été pavée, alors qu'elle ne l'était pas avant. Les nouveaux pavés dans la rue ont inspiré le chocolatier pour créer cette friandise.

Petite pensée pour Carine, l'adorable vendeuse de cette chocolaterie avec qui on a bien discuté!

Mais pour nous rendre dans la rue Panessac, on a d'abord traversé la jolie Place du Plot, avec sa fontaine, dite de la "Bidoire", qui est la plus ancienne de la ville. Aménagée en 1246, les dauphins et les aigles qui la décorent datent du XVe siècle.

La Place du Plot
La Place du Plot

La Place du Plot

La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...
La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...

La rue Panessac et son fameux "pavé" à la verveine (inspiré des pavés de la rue), gourmandise vendue dans la Chocolaterie du Velay...

Et enfin, dernière étape de notre visite de la cité des Ponots, le cloître de la cathédrale. Juste splendide! Il est construit au XIIe siècle, alors que le lieu saint est agrandi pour recevoir des pélerins de plus en plus nombreux. Il est de style roman, bien sûr. Accolé au cloître, la salle d'exposition des trésors de la cathédrale avec des chasubles, des manteaux ou des bannières brodées de soie, d'or ou perles, juste magnifique! Mais aussi d'autres objets liturgiques comme des croix de procession ou des couronnes brodées...

J'étais littéralement en admiration devant cet ancien cloître et sa salle d'exposition. Je crois même qu'avec la visite de la cathédrale en elle-même, c'est ce que j'ai préféré lors de notre escapade de la journée!

Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...
Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...

Le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-L'Annonciation, et sa salle des trésors, renfermant une importante collection de broderies et ornements liturgiques (chasubles, croix...) ainsi qu'une représentation de la Vierge Noire originelle qui figurait dans la cathédrale avant qu'elle ne soit détruite lors de la Révolution Française (photo ci-dessus)...

Après avoir visité le cloître, nous avons repris la voiture et sommes allés visiter la Forteresse de Polignac qui se trouve à environ 6-7 kilomètres du Puy. Encore une chouette visite que je relaterai un jour dans un autre article. Puis, nous sommes rentrés chez nous, dans la plaine du Forez.

En conclusion, je peux dire que je suis tombée amoureuse du Puy-en-Velay, j'aime cette atmosphère pieuse et moyenâgeuse qui s'en dégage. Je ne pense qu'à une chose, c'est d'y retourner. Car il y a tellement d'autres choses à y faire et à y découvrir encore. Cet été, on compte y retourner pour visiter la distillerie de la Verveine du Velay Pagès, qui se situe à quelques kilomètres de la cité ponote. Mais aussi le rocher Saint-Michel d'Aiguilhe, le sanctuaire Saint-Joseph de Bon Espoir ou encore le château de Bouzols. Ce qui est étonnant, c'est qu'il y a encore quelques mois, j'étais assez sceptique concernant le fait qu'il y avait des choses à faire en Haute-Loire. J'entendais parfois Laurent Wauquiez, notre cher président de Région Auvergne Rhône-Alpes et ancien maire du Puy (justement!), qui se perdait en commentaires dithyrambiques sur son département, mais bon, je restais dubitative. Et finalement, je peux dire que je me suis lourdement trompée!

En fait, je constate que la Haute-Loire, c'est un peu comme chez moi, dans le Forez, c'est juste magnifique, mais pas assez développé au niveau du tourisme, à mon avis. En effet, quand les gens partent en vacances ou en week-end, ils ne pensent pas forcément à la Loire ou à la Haute-Loire. Ce qui est dommage.

Je recommande donc vivement la visite du Puy-en-Velay et des alentours!!!

Prévoyez trois ou quatre jours pour voir le principal. Et prévoyez de bonnes chaussures de marche car il y en a, des montées, hi hi!

Sur ce, je vous dis à la prochaine. Mes prochains articles seront publiés à partir de janvier, donc "until then", je vous souhaite tout le bonheur du monde! Faites l'amour, pas la guerre!

A bientôt!

Goodbye Le Puy-en-Velay, till next time!!

Goodbye Le Puy-en-Velay, till next time!!

Publié dans Lifestyle

Partager cet article

Repost 0

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Publié le par coccinelle-de-la-beaute

Coucou tout le monde!

Suite et fin de notre week-end en Haute-Loire et en Ardèche! Vous pouvez retrouver la première partie de cette belle escapade en cliquant ici

Le dimanche 26 mars dernier, donc, après avoir pris congé d'Alice et Florent, les gérants de la chambre d'hôtes L'Arbrassous, nous avons mis le cap sur le sud de l'Ardèche, et plus précisément sur la commune de Vallon-Pont-d'Arc. En effet, on voulait absolument voir le fameux Pont d'Arc, un pont naturel creusé dans la roche par la rivière l'Ardèche.

Mais sur le chemin, nous avons fait deux arrêts dans de sublimes villages médiévaux. Le premier étant Vogüé...

Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...
Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...

Arrivée à Vogüé et visite de son église, l'église Sainte-Marie...

Vogüé est un village d'environ 1000 habitants classé aux "Plus Beaux Villages de France" ET aux "Villages de Caractère". Un double classement qu'il mérite amplement parce qu'il est tout simplement sublime et pittoresque avec ses petites ruelles étroites et pavées, bordées de maisons en vieilles pierres...

Ce village est doté d'un très beau château fort médiéval dont le début de la construction remonte au 12ème siècle. En parfait état, il appartient encore de nos jours à la famille de Vogüé, famille de la noblesse française. Néanmoins, même s'il est propriété privée, il se visite du mois d'avril jusqu'en novembre. Donc, vous l'aurez compris, on n'aura pas pu le visiter puisque nous sommes venus un peu trop tôt (à quelques jours près). C'est dommage car j'aurais bien voulu voir l'intérieur de ce beau château. Mais bon, cela ne nous a pas empêchés de nous promener dans le village. Voici quelques photos (vous pouvez voir le château sur les deux premières)...

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Ensuite, nous avons repris la route et, après quelques kilomètres, nous nous sommes arrêtés à Labeaume, autre village médiéval d'environ 600 habitants classé aux "Villages de Caractère" en Ardèche. Encore une fois, juste magnifique! Voyez les photos...

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Après s'être promenés dans ce beau village médiéval, nous avons repris la route vers le sud et avons longé les Gorges de la Loire, voyez à quel point c'était beau...

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Et enfin, on est arrivés au fameux Pont d'Arc, pont naturel en Ardèche. Il est long de 60 mètres pour une hauteur de 54 mètres, et chevauche la rivière Ardèche. Il est surnommé la "porte d'entrée naturelle" des gorges de l'Ardèche. J'ai vraiment été impressionnée par cette grande arche taillée dans la pierre suite à une érosion qui a duré des centaines d'années... Vraiment impressionnant!

Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...
Week-end en amoureux en Haute-Loire et en Ardèche (2)...

Et enfin, après ça, nous sommes repartis en direction de chez nous, dans la Loire. J'avoue que ça a été un merveilleux week-end, j'ai découvert pleins d'endroits superbes que je ne connaissais pas. Chaque année, on se fait un "week-end Smartbox" (c'est devenu un peu une tradition dans notre couple) avec une nuit en chambre d'hôtes et c'est toujours l'occasion de découvrir de nouvelles choses, et pas si loin que ça de chez nous! Je me rends compte qu'on vit vraiment dans un beau pays, avec tellement de choses à voir et à visiter. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que nous sommes le premier pays touristique du monde! Vive la France, soyons fiers de notre si merveilleux patrimoine!

Sur ce, je vous laisse. Je pense très bientôt publier un article sur Le Puy-en-Velay. Et après ça, silence radio jusqu'en janvier (2018), je pense.

A bientôt!!!

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>